Mutations dans la librairie/4 : le pari mutuel | Livres Hebdo

Par Cécile Charonnat, le 01.06.2018 (mis à jour le 01.06.2018 à 07h59) Librairie

Mutations dans la librairie/4 : le pari mutuel

DR

Inexistante il y a dix ans, la mutualisation a gagné du terrain parmi les libraires, qui se sont dotés d’outils de gestion et de communication communs, permettant la baisse des coûts. Si le chantier reste ouvert, notamment sur les achats, ce mouvement vers le collectif contribue à leur professionnalisation. Dernière étape de notre série sur les mutations dans la librairie.

La démarche n’est ni facile, ni naturelle. "Bizarre même", selon Lilya Aït Menguellet (Meura, à Lille), dans un métier où l’indépendance est brandie comme un étendard et où règnent des "forcenés de l’individualisme", renchérit Eric Dumas, le président de l’association Libraires du Sud et dirigeant de Lettres vives (Tarascon). Pourtant, la mutualisation a fait son chemin chez les libraires. Profess

Lire la suite (7 780 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre