110 départs chez Scholastic

110 départs chez Scholastic

Le site de Scholastic

110 départs chez Scholastic

L'éditeur américain d'Harry Potter est l'un des premiers outre-Atlantique à prendre des mesures pour affronter la crise.

Par Claude Combet,
avec cc Créé le 15.04.2015 à 23h36

Le groupe américain Scholastic annonce que cent dix personnes ont accepté des propositions de départ volontaire, un “nombre légèrement plus élevé que celui attendu par la direction”, selon le porte-parole, cité par l'hebdomadaire professionnel américain Publishers Weekly, de l'éditeur d'Harry Potter, l'un des premiers aux Etats-Unis à prendre des mesures drastiques pour faire face à la crise.

L'offre de la direction concerne les salariés de plus de cinquante ans ayant au moins dix ans d'ancienneté dans la maison, soit seulement 1,2 % des effectifs du groupe qui compte 6 500 salariés aux Etats-Unis et 2 400 à l'étranger.

Souhaitant diminuer sa masse salariale, Scholastic s'est aussi séparé d'“un petit nombre d'employés dans ses différents départements, mais ne compte pas de licencier à grande échelle”, a encore indiqué le porte-parole du groupe américain qui compte sur une économie de trente-cinq millions de dollars (27,32 millions d'euros) pour l'année en cours.

En onzième position dans notre classement annuel Livres Hebdo de l'édition mondiale, Scholastic a réalisé un chiffre d'affaires de 1 493 millions d'euros au cours de son exercice clos le 31 mai 2007 (qui ne prend pas en compte les ventes d'Harry Potter et les reliques de la mort).
15.04 2015

Les dernières
actualités