Univers Poche

12-21 lance sa première série manga en numérique avec Blood Lad de Yuri Kadama. - Photo DR

Un an après son lancement, 12-21, la marque numérique d’Univers Poche (Editis), s’invitera sur le stand Kurokawa durant le festival Japan Expo, du 4 au 7 juillet, pour lancer sa première série manga en numérique : Blood lad de Yuki Kodama sera vendue au chapitre (0,49 ou 0,99 euro), sans DRM. D’autres séries suivront sur le même mode, avec le premier chapitre gratuit. Pour l’été, 12-21 prépare aussi deux séries de 5 nouvelles policières inédites. L’une pour le Tour de France, avec la publication d’une nouvelle par semaine entre le 27 juin et le 18 juillet, signée Jean-Bernard Pouy, Gilles Legardinier, Benoît Séverac, Jean-Marc Souvira et Franck Thilliez. L’autre, écrite par Jean-François Pré, prendra pour cadre cinq stations balnéaires et paraîtra au rythme d’une nouvelle par semaine, entre le 1er et le 29 août.

Un an d’expérimentation permet à la marque 100 % numérique d’afficher 1 300 titres à son catalogue et 115 600 fichiers vendus. D’après 12-21, la meilleure vente est Hunger games, avec 34 500 fichiers écoulés, suivi par Carnages de Maxime Chattam, Demain j’arrête ! de Gilles Legardinier, A découvert d’Harlan Coben… Des best-sellers papier avant tout. « La facilité, c’est la nouveauté forte. La difficulté est de faire vivre une offre dans sa durée », analyse François Laurent, directeur général adjoint d’Univers Poche et responsable de 12-21, qui prévoit des opérations thématiques sur le fonds ou des PLV communes avec le papier. Surtout, estime-t-il, « on peut toucher un large public en étant innovants, comme l’a montré le succès du feuilleton L’éveil que nous avons lancé avec le site Welovewords en décembre ». Un nouveau feuilleton est donc prévu en décembre 2013, Le tri sélectif des ordures, un polar de Sébastien Gendron paru en 2008 chez Bernard Pascuito, et qui sera repris chez Pocket quelques mois après. C. A.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités