500 auteurs dénoncent la surveillance de masse sur le Net | Livres Hebdo

Par Souen Léger, le 10.12.2013 à 17h09 (mis à jour le 10.12.2013 à 18h00) Droits numériques

500 auteurs dénoncent la surveillance de masse sur le Net

Orhan Pamuk et Marie Darrieussecq font partie des signataires de la pétition - Photo © HELIE, DIENER

Dans une pétition adressée aux Nations unies, un groupe d’auteurs réclame le respect des droits démocratiques sur Internet.

A l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme, mardi 10 décembre, 562 auteurs venus du monde entier ont lancé un appel à la défense des libertés et des droits fondamentaux contre la surveillance organisée par les gouvernements et les géants de l’Internet, rapporte The Guardian.
 
Mis en ligne sur la plateforme change.org, le “Manifeste pour la démocratie à l'ère numérique” a été signé par cinq Nobel de littérature –Orhan Pamuk, J.M. Coetzee, Elfriede Jelinek, Günter Grass et Tomas Tranströmer– et des auteurs de renommée mondiale tels que Margaret Atwood, Umberto Eco, Don DeLillo, Arundhati Roy, Henning Mankell ou encore Richard Ford. Côté français, vingt-deux personnalités se mobilisent, dont Marie Darrieussecq, Philippe Djian et Frédéric Mitterrand, ancien ministre de la Culture et de la Communication.
 
Tous exigent le droit, pour les citoyens, de “déterminer par qui et dans quelle mesure leurs données personnelles peuvent être légalement collectées, stockées et traitées”.
Une société sous surveillance n’est plus une démocratie
Les écrivains demandent aux Nations unies de créer une charte internationale des droits numériques qui devra être respectée par les sociétés privées comme par les gouvernements.
 
“Une personne sous surveillance n’est plus libre, une société sous surveillance n’est plus une démocratie. Pour conserver leur validité, nos droits démocratiques doivent s’appliquer aussi bien dans l’espace virtuel que dans l’espace réel”, affirment-ils.
 
Cette démarche intervient alors que les médias ont relayé ces derniers mois l'étendue des dispositifs de surveillance orchestrés par les agences de renseignement gouvernementales comme la NSA américaine.
close

S’abonner à #La Lettre