8% des Français ont déjà lu un livre numérique, selon un sondage IPSOS/Livres Hebdo

Olivier Dion

8% des Français ont déjà lu un livre numérique, selon un sondage IPSOS/Livres Hebdo

61% des Français ont entendu parler du livre numérique, mais les utilisateurs les consultent plus qu'ils ne les lisent, d'après l'enquête présentée vendredi 18 mars, de 15h30 à 16h30 au Salon du livre de Paris.

J’achète l’article 1.50 €

Par Fabrice Piault,
avec fp,
Créé le 17.03.2011 à 00h00,
Mis à jour le 17.03.2011 à 00h00

Le livre numérique bénéficie d'une notoriété croissante. 61% des Français en ont entendu parler en janvier 2011 contre 47% en septembre 2009, révèle une enquête réalisée par Ipsos pour Livres Hebdo et le Cercle de la librairie, dont les résultats seront présentés vendredi 18 mars dans Livres Hebdo et lors d'une conférence organisée au Salon du livre de Paris, porte de Versailles (de 15h30 à 16h30, espace Ateliers, C.1).

Le taux de lecture de livres numériques progresse également : 8% des Français (5% en septembre 2009), plutôt jeunes, CSP+, plus parisiens et masculins mais aussi plus grands lecteurs de livres imprimés que la moyenne, déclarent avoir déjà lu un livre numérique. Cependant, la moitié d'entre eux admet n'en avoir lu qu'une partie. En parallèle, le taux d'intérêt pour la lecture de livres numériques a peu évolué : 16% des Français seulement (15 % précédemment) se déclarent intéressés par cette pratique.

Lus principalement de manière fractionnée, dans une logique de consultation, les ouvrages scientifiques, techniques ou professionnels, les livres pratiques ou encore les livres sur l'histoire sont pour l'instant les plus appréhendés sous format numérique, devant la littérature, les mangas et les comics. Mais les Français interrogés souhaiteraient pouvoir lire en format numérique avant tout des livres pratiques, des polars et des romans de SF et fantasy.

Pour eux, le livre numérique présente l'avantage de faciliter le transport, le stockage et l'accès à de grandes quantités de livres. Ils déplorent en revanche une lecture sur écran fatigante, et regrettent le contact physique avec le livre. 65% des Français estiment que le livre papier restera toujours le principal support du livre.

L'enquête a été réalisée du 21 janvier au 7 février 2011 auprès d'un échantillon de 3 032 personnes représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.

17.03 2011

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités