Alain Absire et Arnaud Robert: « La Sofia est un acteur de la vie culturelle » | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 24.05.2019 (mis à jour le 24.05.2019 à 10h55) Entretien

Alain Absire et Arnaud Robert: « La Sofia est un acteur de la vie culturelle »

Alain Absire, président de la Sofia, et Arnaud Robert, vice-président. - Photo OLIVIER DION

Président et vice-président de la Société française des intérêts des auteurs de l'écrit, paritaire entre auteurs et éditeurs, Alain Absire et Arnaud Robert veulent la moderniser pour mieux cibler ses actions et faciliter ses relations avec les acteurs du livre.

Fondée en 1999 par la Société des gens de lettres (SGDL), rapidement rejointe par le Syndicat national de l'édition (SNE), pour répondre à l'harmonisation de la directive européenne sur le droit de prêt en bibliothèque, la Société française des intérêts des auteurs de l'écrit (Sofia) a élargi son champ de compétences à la perception et à la redistribution de la part affectée au livre dans la rémun

Lire la suite (6 000 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre