Antoine Gallimard soutient le prix fixe au Québec

Antoine Gallimard soutient le prix fixe au Québec

Le P-DG de Gallimard a rendu publique, lundi 24 septembre, une lettre de soutien à la mobilisation des professionnels québécois.

Par Fabrice Piault ,
avec fp Créé le 15.04.2015 à 20h04

« Je m'associe pleinement à l'action collective des acteurs du livre québécois en faveur d'une régulation du prix du livre », déclare Antoine Gallimard dans un courrier de deux pages rendu public lundi 24 septembre et adressé à Pascal Chamaillard, le président de l'Association des distributeurs exclusifs de livres de langue française (Adelf), qui coordonne l'action des sept associations impliquées dans la campage « Nos livres à juste prix » (Voir notre actualité du 23 août).

Le P-DG de Gallimard rappelle que « Editeur français de littérature générale, mais aussi distributeur, diffuseur et libraire au Québec depuis quelque quarante ans, le groupe Gallimard est directement concerné par cette initiative ».

Affirmant reconnaître dans la mobilisation des professionnels québécois « l'élan et les convictions qui réunissaient les éditeurs, distributeurs et libraires français dans les années 1970 au sein de l'Association pour le prix unique du livre créée par Jérôme Lindon », Antoine Gallimard souligne le bilan positif de la loi Lang en France et son extension progressive à quatorze pays du monde. « Nous espérons tous que le Québec sera le quinzième nom à figurer à ce tableau d'honneur », écrit-il avant de plaider également que « le marché du livre imprimé et du livre numérique doit être envisagé solidairement au regard des objectifs de qualité et de diversité qui sont les nôtres ».

Depuis son lancement fin août, la campagne « Nos livres à juste prix » a engrangé de nombreux soutiens dont ceux du P-DG d'Hachette Livre, Arnaud Nourry, et des écrivains Marc Lévy, Nancy Huston, Marie Laberge ou Dany Laferrière (Voir notre actualité du 14 septembre)

Pendant la campagne pour les élections provinciales du 4 septembre, plusieurs partis politiques se sont prononcés en faveur d'une régulation du prix du livre, dont le Parti québécois, arrivé en tête.

Les dernières
actualités