Après Besson, Madonna… Kylie va écrire pour les enfants.

Après Besson, Madonna… Kylie va écrire pour les enfants.

Stratégie éditoriale qui a fait ses preuves : la chanteuse australienne va lancer sa collection de livres pour enfants.

Par Vincy Thomas,
avec vt Créé le 15.04.2015 à 21h52

Il n’y aucune raison pour ne pas exploiter un filon qui fonctionne. Après Luc Besson et Madonna, c’est au tour de la chanteuse australienne Kylie Minogue de prêter son nom (et ses photos) à des livres pour enfants. Car si la critique n’est pas tendre avec leurs célèbres auteurs, les acheteurs sont nombreux. La série des Roses Anglaises (de Madonna), dont un nouvel épisode va paraître dans trois semaines (Trop beau pour être vrai, Gallimard Jeunesse) a connu un grand retentissement dans les librairies mondiales.

En profitant d’un nom qui agit comme une marque, les éditeurs investissent plus lourdement dans le marketing mais profitent davantage des retombées. Au sein d’un marché saturé, surtout à la veille des fêtes, le nom d’une pop star peut jouer dans les mises en avant sur les rayons. The Showgirl Princess (Puffin, filiale de Penguin) est un photomontage très stylisé où la vraie Kylie se métamorphose en princesse de la scène. Kitsch ? Pour une fois la critique est plutôt élogieuse et le livre est déjà classé dans les 100 meilleures ventes d’Amazon Royaume Uni.

15.04 2015

Les dernières
actualités