Québec

Arnaud Foulon reste président de l'ANEL

Arnaud Foulon. - Photo FABRICE PIAULT

Arnaud Foulon reste président de l'ANEL

L’Association nationale des éditeurs de livres a tenu son assemblée générale jeudi dernier, et a renouvelé son bureau. Arnaud Foulon a évoqué les priorités de son deuxième mandat.

J’achète l’article 1.50 €

Créé le 15.09.2020 à 11h58,
Mis à jour le 15.09.2020 à 15h47

Le 10 septembre, l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) a tenu son assemblée générale annuelleen mode virtuel, avec plus de 80 représentants de ses membres. Arnaud Foulon, vice-président, éditions et opérations chez les Éditions Hurtubise, a été réélu pour un second mandat en tant que président de l’ANEL.

Arnaud Foulon, dans la continuité d’un premier mandat réussi, selon les membres de l'ANEL et les différentes institutions culturelles canadiennes et québécoises, a esquissé les grandes priorités de l'organisme pour le milieu du livre : "la dernière année a été mouvementée pour tous, mais elle a montré l’importance d’une association forte et unie avec l’engagement de tous les éditeurs et éditrices. Pour les deux prochaines années, les enjeux seront nombreux. Nous poursuivrons la défense du respect du droit d’auteur, une notion à la base de notre industrie. Nous continuerons d’exprimer sur toutes les tribunes l’importance d’acheter des livres édités ici, dans tous les genres et tous les formats, en mettant de l’avant la grande qualité de la production littéraire québécoise et canadienne; n’oublions pas que l’enrichissement de nos auteures et de nos auteurs passe par une augmentation des ventes de leurs livres ".

Le conseil d’administration de l’ANEL est maintenant composé de trois éditeurs et cinq éditrices. Arnaud Foulon (Hurtubise), président, Véronique Fontaine (Fonfon), vice-présidente, Anne Migner-Laurin (remue-ménage), secrétaire-trésorière et Simon de Jocas (Les 400 coups), représentant de Québec Édition, composent le bureau de direction. La ministre de la Culture et des Communications du Québec, Nathalie Roy, a d'ailleurs tenu à souligner au cours de cette assemblée "le travail de rayonnement de la littérature québécoise à l’étranger par l’équipe de Québec Édition". Le conseil est complété par Geneviève Pigeon (L’instant même), Mariève Talbot (la courte échelle), Élodie Comtois (Écosociété) et Martin Vallières (Les Éditions CEC). 

Rappelons que l'association avait choisie fin août sa nouvelle directrice générale, Karine Vachon.

L’ANEL, qui  regroupe plus de 110 maisons d’édition de langue française au Québec et au Canada, a également adopté à l’unanimité un code d’éthique largement réactualisé, à la suite des recommandations de son comité spécial pour un milieu de l’édition sans violences sexuelles ni harcèlement. 
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités