Césaria Evora s'en va sur la pointe des pieds (nus)

Césaria Evora s'en va sur la pointe des pieds (nus)

Césaria Evora

Césaria Evora s'en va sur la pointe des pieds (nus)

La diva cap-versienne avait fait l'objet de quelques livres autour de son parcours exceptionnel.

Par Vincy Thomas,
avec vt Créé le 15.04.2015 à 21h00

La chanteuse cap-verdienne mondialement connue Cesaria Evora est décédée à 70 ans ont annoncé plusieurs médias locaux ce samedi. Elle avait mis fin à sa carrière fin septembre mois suite à de graves ennuis de santé. Elle était actuellement hospitalisée au Cap-Vert.

L'interprète de "Sodade", née en 1941, était surnommée La Diva aux pieds nus, surnom dû à son habitude de se produire pieds nus, en soutien aux sans-abri, femmes et enfants pauvres de son pays. Sa voix grave et mélodieuse avait popularisé la Morna, musique de ses îles, dans le monde entier. En 1992, son album "Miss Perfumado" la fait connaître hors des territoires lusophones. Elle recevra un prestigieux Grammy Award (les Oscars de la musique aux Etats-Unis) en 2005 pour son album "Voz d'amor". En France, elle est distinguée de la Légion d'honneur en 2009.

Sandrine Teixido avait écrit une biographie de référence sur la chanteuse, Cesaria Evora : la diva du Cap-Vert, parue chez Demi-Lune (coll. "Voix du monde") en 2008.

En 2009, Césaria Evora avait publié Appelez-moi Cize : autobiographie (City), où elle conversait avec Stéphane Boudsocq. La préface était signée Bernard Lavilliers.

Véronique Mortaigne a également écrit deux livres, indisponibles actuellement, sur la diva : Césaria Evora, la voix du Cap-Vert (Actes Sud) et Cesaria Evora & le Cap-Vert : amor a Cabo Verde (Tournon), illustré par les photographies de Pierre René-Worms.

15.04 2015

Auteurs cités

Les dernières
actualités