Club lance un plan de restructuration

l'enseigne compte actuellement une trentaine de magasins en Belgique

Club lance un plan de restructuration

Confrontée à des difficultés commerciales et financières, la chaîne de librairies belges vient d'annoncer un projet de réorganisation.

J’achète l’article 1.50 €

Par Clarisse Normand,
avec cn,
Créé le 05.04.2013 à 00h00,
Mis à jour le 05.04.2013 à 00h00

«En panne de rentabilité et de croissance, la chaîne de librairies-papeteries Club lance un plan de restructuration», révélait jeudi 4 avril le magazine économique belge Trends.

Confirmant le projet, Marc Huybrechts, directeur général de la société Distriplus, détentrice de l'enseigne Club (en plus de Planet Parfum et Di), a précisé à Livres Hebdo que «les discussions engagées avec les partenaires sociaux portent actuellement sur la fermeture de 2 magasins installés dans la partie flamande, et sur la mise en place d'un nouveau mode organisationnel pour 5 magasins dans la partie wallonne. Parmi les différentes pistes possibles pour ces derniers, il y a la mise en franchise... mais ce n'est pas une priorité».

Selon Marc Huybrechts, 53 emplois «au grand maximum» sont concernés sur un peu plus de 300, répartis entre la trentaine de magasins existants.

Ce nouveau plan est fondé principalement sur une réduction des coûts salariaux, assure le dirigeant désireux de faire jouer la flexibilité du temps de travail. Il fait suite à une série de mesures dans le domaine du marketing lancées l'été dernier.

3 établissements ont aussi fermé leurs portes au cours des derniers mois (2 en Flandres et 1 à Bruxelles, où l'enseigne en compte 10), tandis que 2 autres ont ouvert en Wallonie, à Huy et, tout récemment, à Mouscron, à la frontière française.

Laissant entendre que la situation est plus particulièrement tendue du côté flamand, Marc Huybrechts évoque, pour la partie wallonne, une activité bien meilleure que celle du marché (en baisse de 2 % l'an dernier). En 2012, le chiffre d'affaires de Club affichait au global une stabilité à près de 56 millions d'euros.

05.04 2013

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités