Coup double pour Rodin | Livres Hebdo

En couverture du Rodin de Rainer Maria Rilke, réédité par Prisma.

Deux expositions viennent mettre en lumière le travail du sculpteur français Auguste Rodin, dont on célèbre cette année le centenaire de la mort. Le catalogue de l’exposition "Kiefer-Rodin : cathédrales", présentée à Paris au musée Rodin à partir du 14 mars, est édité par Gallimard le 9 mars sous la direction de Véronique Mattiussi, qui signe le même jour au Cavalier bleu Auguste Rodin : artiste libre et affranchi. De son côté, la RMN publiera le 22 mars le catalogue de "Rodin : l’exposition du centenaire" qui ouvrira le même jour au Grand Palais. L’éditeur proposera simultanément l’album de l’exposition et un titre dédié aux plus jeunes (à partir de 7 ans), Rodin sculpteur de Marie Sellier et Hélène Pinet. La commissaire de l’exposition, Catherine Chevillot, actuelle directrice du musée Rodin, signe en parallèle la préface de Rodin, son musée secret (Albin Michel, 15 mars). Cet ouvrage de Nadine Lehni rassemble 121 dessins et aquarelles "crus" de l’artiste, explorant notamment les domaines de l’autoérotisme. Catherine Chevillot est également l’auteure chez Gallimard d’un "Découvertes hors série", Rodin : l’invention permanente (23 mars), qui aborde toutes les facettes du père de la sculpture moderne.

De nombreux autres éditeurs synchronisent leurs publications avec cette actualité muséale. Aux éditions de Paris, le 2 mars, on redécouvrira le Auguste Rodin du poète Rainer Maria Rilke, qui fut aussi secrétaire personnel du sculpteur. Une belle version illustrée de ce texte paraîtra par ailleurs chez Prisma le 16 mars sous le titre Rodin. Enfin, Avec Rodin (Fayard, 6 mars) propose une biographie aux allures d’investigation de Maryline Desbiolles. On attend également la riche monographie Rodin, dessins et aquarelles (Hazan, 15 mars). Pauline Leduc

close

S’abonner à #La Lettre