Décès de Pierre Bergé | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, avec Afp, le 08.09.2017 à 10h48 (mis à jour le 08.09.2017 à 16h47) Disparition

Décès de Pierre Bergé

Pierre Bergé - Photo OLIVIER DION

L'homme d'affaire et mécène, notamment dans le livre, s'est éteint le 8 septembre à 86 ans des suites d'une longue maladie. 

L'homme d'affaires et mécène Pierre Bergé, ancien compagnon d'Yves Saint Laurent, est décédé vendredi 8 septembre à 86 ans des suites d'une "longue maladie", a annoncé la Fondation Pierre Bergé ­ Yves Saint Laurent. "La Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, Paris et la Fondation Jardin Majorelle, Marrakech ont l'immense tristesse d'annoncer le décès de leur Président-fondateur Pierre Bergé, survenu vendredi 8 septembre 2017 à 5h39, à son domicile à Saint­-Rémy­-de­-Provence", selon un communiqué transmis à l'AFP.

Cofondateur et dirigeant pendant 40 ans de la maison de couture Yves Saint Laurent, président du conseil de surveillance du groupe Le Monde, militant de la cause gay et fervent soutien de l'ancien président socialiste François Mitterrand, Pierre Bergé, était atteint de myopathie.

Il a beaucoup œuvré dans le monde du livre, en soutenant des collections, en publiant des beaux livres à la Fondation mais aussi en reprenant en 2010 la librairie des Colonnes à Tanger (Maroc). Depuis 1999, il soutenait à titre personnel le prix Décembre, créé en 1989 sous le nom de prix Novembre. Ce prix, doté de 30000 euros, qui fait partie des grands prix d'automne, devrait être remis le 7 novembre prochain.

Amoureux des livres, ami de Cocteau, Camus, Sartre, Breton, Giono et Aragon, il avait d'ailleurs commencé sa carrière en tant que courtier en livres: "J’avais besoin de gagner de l’argent. Courtier, cela consistait à aller le matin sur les quais trouver un livre et, avec un peu de chance, le revendre l’après-midi à un libraire. J’ai fait ça quelque temps, et puis après ma vie a bifurqué" expliquait-il y a deux ans dans Libération. Depuis quelques années, il vendait aux enchères son impressionnante bibliothèque de livres rares et anciens.

Hommages

Pierre Bergé était "un homme totalement engagé pour la culture et au service de tous les arts", a réagi la ministre de la Culture Françoise Nyssen, vendredi à Rennes, exprimant son "émotion" à la nouvelle de son décès. Elle était accompagnée d'Erik Orsenna qui a rappelé que le mécène "faisait partie de ces hommes de qualité qui mettent tout ce qu'ils ont au service de la culture et dans le partage aussi avec les populations en souffrance.

L'ancien ministre de la Culture Jack Lang a rendu hommage à "un ami merveilleux". "Fabuleux mécène, philanthrope, esthète insatiable, génial entrepreneur, homme de culture et de toutes les passions, Pierre Bergé était tout cela à la fois, mais plus encore, il incarnait un humaniste qui plaçait la destinée des hommes au-­dessus de toutes les autres valeurs", déclare­-t­-il dans un communiqué.

Amélie Nothomb a déclaré sur RTL: "C’était un homme d’une sincérité folle, il disait tout ce qu’il pensait. Mais dans les prises de positions, il était d’une noblesse, d’un courage sans exemple. Et puis, l’histoire d’amour qu’il a vécue avec Yves Saint-Laurent est une des plus belles histoires d’amour dont je n’ai jamais entendu parler. Il était tellement irremplaçable que je vous jure que je ne sais pas à quoi le monde va ressembler sans lui. Dans l’intimité, c’était un homme délicieux, d’une gentillesse, d’un humour, d’une tendresse, comment il était tendre avec ses amis, comment il se souciait de ses amis. Etre l’amie de Pierre Bergé c’était vraiment quelque chose."

Pour Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France, "Pierre Bergé a entretenu de longue date des liens avec la Bibliothèque nationale de France et sa Réserve des livres rares. Il était un ami de la BnF. Son intense activité de collectionneur était l'une des expressions de la passion de la littérature qui l'animait."

Pierre Bergé s'était marié en mars 2017 avec le paysagiste américain Madison Cox, 58 ans, vice­-président de la Fondation Bergé­ Saint Laurent. Il disparaît quelques semaines avant l'inauguration de deux musées dédiés à l'œuvre de son ancien compagnon Yves Saint Laurent, l'un à Paris et l'autre à Marrakech.

 

Pierre Bergé en livres

Au cours de sa vie, Pierre Bergé a publié 8 livres dont 6 sont encore disponibles:
L’homme d’affaire et mécène publie ses mémoires Liberté, j’écris ton nom (Grasset, 1991 et réédité au Seuil en 1993).
Il dresse le portrait d’hommes et de femmes de lettres, des arts ou de la politique dans Les jours s’en vont, je demeure (Gallimard, 2003, réédité en poche chez Folio/Gallimard l’année suivante).
En 2006, Pierre Bergé co-signe un témoignage sur le Théâtre du Châtelet: un festival permanent (Cercle d’art).
 
Pour Actes Sud, il donne un entretien à la journaliste Laure Adler dans Pierre Bergé, Yves Saint Laurent: histoire de notre collection de tableaux (2009). Pierre Bergé livre ses lettres destinées à Yves Saint Laurent dans Lettres à Yves (Gallimard, 2010, et réédité en poche chez Folio/Gallimard, 2011) et évoque la passion de son compagnon pour le Maroc dans Yves Saint Laurent: une passion marocaine (La Martinière, 2010).
 
Un dernier texte de Pierre Bergé, Yves Saint Laurent de A à Z, devrait paraître chez Gallimard dans les mois à venir.

En raison des liens personnels qu’il entretenait avec Yves Saint Laurent, Pierre Bergé a suscité l’intérêt de la presse et des éditeurs. Le seul ouvrage qui lui est entièrement dédié est paru en 2011 chez Pygmalion, avec la biographie de Béatrice Peyrani intitulée Pierre Bergé, le faiseur d’étoiles.
 

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre