Dernière sélection surprenante pour le jury du Prix Médicis | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 29.10.2015 à 08h19 (mis à jour le 29.10.2015 à 09h00) grands prix d'automne

Dernière sélection surprenante pour le jury du Prix Médicis

Javier Cercas - Photo DR/ACTES SUD

Après une troisième réunion mercredi 28 octobre dans la soirée, les membres du jury du prix Médicis ont choisi ... de ne pas choisir. Le Médicis, le Médicis étranger et le Médicis essai seront décernés le 5 novembre.

A l'issue de leur troisième et dernière réunion, mercredi 28 octobre dans la soirée, les membres du jury du prix Médicis ont annoncé n'avoir pas modifié leurs deuxièmes listes, dévoilées le 8 octobre dernier. Contacté par Livres Hebdo, le jury n'a pour l'instant donné aucune explication supplémentaire. 11 romans français, 8 romans étrangers et 10 essais sont donc toujours en lice en vue des prix qui seront remis le 5 novembre.

Nathalie Azoulai, par ailleurs encore sur les sélections du Goncourt et du Femina, est donc toujours dans la course pour le Médicis 2015, tout comme Hédi Kaddour, également dans les dernières listes du Goncourt, et du Femina mais aussi du Grand prix de l'Académie française, qui sera décerné ce jeudi 29 octobre. Delphine de Vigan concout encore de son côté pour le Renaudot, tout comme Christophe Boltanski, en lice pour le Femina. 
Du côté des essais, on remarquera que Didier Blonde, toujours dans la course au Medicis, peut également emporter le Renaudot essai, tout comme Philippe Forest. Ce dernier et Alain Jaubert sont aussi finalistes du Femina essai.

Avec deux romans français chacune, les maisons Gallimard, Grasset et Seuil sont à égalité. Mais toutes catégories confondues, Gallimard place six titres.

11 romans français 
Nathalie Azoulai, Titus n’aimait pas Bérénice (POL)
Christophe Boltanski, La cache (Stock)
Charles Dantzig, Histoire de l’amour et de la haine (Grasset)
Maryline Desbiolles, Le beau temps (Seuil)
Sophie Divry, Quand le diable sortit de la salle de bain (Notabilia)
Hédi Kaddour, Les prépondérants (Gallimard)
Aram Kebabdjian, Les désœuvrés (Seuil)
Laure Limongi, Anomalie des zones profondes du cerveau (Grasset)
Fabrice Loi, Pirates (Gallimard)
Antoine Mouton, Le metteur en scène polonais (Bourgois)
Delphine de Vigan, D’après une histoire vraie (Lattès)

8 romans étrangers
Javier Cercas, L’imposteur (Actes Sud)
Hakan Günday, Encore (Galaade)
Deepti Kapoor, Un mauvais garçon (Seuil)
Eirikur Orn Norddhahl, Illska (Métailié)
Anna North, Vie et mort de Sophie Stark (Autrement)
Robert Seethaler, Une vie entière (Sabine Wespieser)
Jon Kalman Stefansson, D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds (Gallimard)
Agata Tuszynska, La fiancée de Bruno Schulz (Grasset)

10 essais
Antony Beevor, Ardennes 1944 (Calmann-Lévy)
Didier Blonde, Leïla Mahi 1932 (Gallimard)
Pierre Boncenne, Le parapluie de Simon Leys (Philippe Rey)
Serge Bramly, La transparence et le reflet (Lattès)
Jean-Michel Delacomptée, Adieu Montaigne (Fayard)
Cynthia Fleury, Les irremplaçables (Gallimard)
Alain Jaubert, Casanova l'aventure (Gallimard)
Nicole Lapierre, Sauve qui peut la vie (Seuil)
David Le Breton, Disparaître de soi (Métailié)
Gilles Sebhan, Retour à Duvert (Le Dilettante)
close

S’abonner à #La Lettre