Des éditeurs sous pression | Livres Hebdo

Par Charles Knappek, le 10.01.2020 (mis à jour le 10.01.2020 à 09h41) Concours administratifs

Des éditeurs sous pression

Concours de secretaire administratif et de droit administratif à la maison des examens - Concours administratifs - Maison des examens - Photo OLIVIER DION

Avec des concours paramédicaux en sursis et une réforme du recrutement des professeurs des écoles repoussée à 2022, le marché des concours administratifs repose surtout sur ceux de la fonction publique. La récurrence de réformes menées tambour battant contraint les éditeurs à une extrême réactivité.

Le marché des concours administratifs a enregistré une nouvelle baisse de 11,7 % au cours des douze derniers mois selon GFK après un recul de 9 % en valeur l'année précédente. Ces mauvais chiffres s'expliquent en grande partie par la disparition, fin 2018, du concours infirmier et par l'effondrement du concours de recrutement de professeur des écoles (CRPE), à l'arrêt dans l'attente de la réforme

Lire la suite (15 450 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Thématiques

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre