Numérique

Des Etats arabes et la Chine veulent créer une bibliothèque numérique commune

Réunion de la Ligue arabe au Caire - Photo DR

Des Etats arabes et la Chine veulent créer une bibliothèque numérique commune

Les états membres de la Ligue arabe et la Chine entendent renforcer leur coopération culturelle en créant une bibliothèque numérique commune.

Par Agathe Auproux, Pierre Georges,
avec Xinhua,
Créé le 01.05.2015 à 14h41,
Mis à jour le 01.05.2015 à 15h00

La Chine et les Etats membres de la Ligue arabe ont convenu, mercredi 29 avril au siège de la Ligue arabe au Caire, de créer ensemble une grande bibliothèque numérique. Cette initiative culturelle intervient conformément à ce que les deux parties avaient convenu en 2004 lors du Forum de coopération arabo-chinois, annonce l’agence de presse chinoise Xinhua, dans une information relayée par le site internet french.china.org.

"Nous sommes sur le point de préparer une bibliothèque numérique grâce au projet de documentation de la mémoire de la Ligue arabe", a déclaré à Xinhua la chef du secteur de l'information et de la communication à la Ligue arabe, Haïfa Abou Ghazaleh. "Nous avons recommandé certains projets, notamment la création d'un centre de formation arabo-chinois spécialisé dans les domaines de la documentation, de l'information et des bibliothèques", a ajouté Mme Abou Ghazaleh.

Coopération et échange
 
La délégation chinoise, conduite par Chen Li, vice-président de la Bibliothèque nationale de Chine (BNC), et les représentants des Etats arabes ont signé un mémorandum d’accords centré sur la coopération et l'échange de savoir-faire dans les domaines de la presse, de l'information et de la communication.

Haïfa Abou Ghazaleh a souligné que les Etats arabes sont très enthousiastes à l'idée de travailler avec la Chine. Les Etats arabes ont également décidé de donner 5 000 livres sur l'histoire et la culture arabes à la BNC, l'une des plus grandes bibliothèques du monde.
 
 
 
 
 
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités