Des « Tumblr » pour rire avec le monde du livre

extrait du Tumblr 'C'est pas moins cher à la Fnac'

Des « Tumblr » pour rire avec le monde du livre

Les métiers de la librairie, de l'édition et de la bibliothèque sont pastichés dans cet espace de partage de contenus en ligne. Mais par qui ?

J’achète l’article 1.50 €

avec sp,
Créé le 10.10.2012 à 00h00,
Mis à jour le 10.10.2012 à 00h00

« On voyait qu'il y avait déjà des Tumblr sur l'éditions et les bibliothèques, alors on a décidé de rire comme les autres » déclare Alan-Eduardo Gomez, 20 ans, apprenti à la librairie « Bulle de salon » (Paris 14e) et créateur du Tumblr sur les librairies : « C'est pas moins cher à la Fnac ».

Un « Tumblr » (prononcez "Teume bleure") est un espace de partage de contenus en ligne, où des images animées sont reliées à des situations variées. Avec ses amis Kim et Elsa rencontrés sur les bancs de l'IUT Métiers du livre à Saint-Cloud, Alan-Eduardo publie chaque semaine une dizaine d'images animées - on dit « gif », nom du format du fichier. Etant pour la plupart des répliques ou réactions de films en anglais, elles sont reliées à une situation vécue dans le métier, ce qui rend l'assemblage aussi absurde que drôle.

Par exemple, on peut lire : « Quand je reçois une liste scolaire de 20 bouquins avec que des ISBN faux, et des références du genre “Histoire : Hachette” » et au-dessus on voit l'image de Flynn Rider, le héros du film d'animation Raiponce, en train de s'effondrer tête baissée sur le sol.

Chacun peut proposer sa contribution


Les internautes peuvent également proposer des images animées avec la légende de leur choix. Ces contributions représentent une publication sur cinq pour le Tumblr des libraires. Le reste du temps, les initiateurs du site pensent à une situation vécue et cherchent l'image animée qui correspond, ou alors en trouvent une sur le web qui leur fait rappellent une expérience.

Si pour certains l'objectif est ludique, pour d'autres l'important est d'avoir un regard critique. C'est le cas du créateur du Tumblr sur l'édition numérique, qui a voulu rester anonyme. « J'ai créé ce Tumblr pour tourner en dérision ce milieu de l'édition numérique qui se dit plus innovant et ouvert que son grand frère alors qu'il est parfois aussi retrograde que lui » explique-t-il.

Il ajoute : « Les blogs, les sites internet, les media et les comptes Twitter sur l'édition numérique se multiplient, et on voit passer tellement d'énormités qu'on espère à chaque fois que quelqu'un va relever, mais cela n'arrive jamais. Ce Tumblr est là pour ça. »

D'autres Tumblr existent : le plus populaire est bien évidement celui de l'édition, qui ne manque pas de se moquer de Livres Hebdo (et dont on a relayé quelques uns des contenus sur notre profil Facebook). Il y en a aussi un sur les bibliothèques - « Ciel ma bibliothèque » - et un autre sur les livres.

Après Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux, voici une nouvelle raison de se divertir au travail...

10.10 2012

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités