Toulouse

C'est une première en France et en Europe. Une librairie dédiée à la langue des signes française (LSF) et à l'univers de la surdité, baptisée L'Ouï-Lire, a ouvert ses portes cet été à Toulouse, en plein centre-ville, rue Léon-Gambetta. A l'origine de cette initiative : Nathalie Sécolier, bibliothécaire de formation, et Delphine Agnesina, toutes deux atteintes de surdité et Toulousaines d'adoption, la ville étant considérée comme la capitale des sourds avec la filière d'enseignement LSF la plus complète de France. Accueillant leurs clients en LSF, elles proposent sur cette thématique une offre diversifiée, avec des ouvrages expliquant le handicap de surdité, des dictionnaires, mais aussi des bandes dessinées, des livres d'histoire et des romans ayant un rapport avec la surdité (écrits par des sourds ou intégrant un personnage sourd).

Ayant suivi une formation à l'INFL et conscientes qu'une librairie de 60 m2 centrée uniquement sur la surdité n'était pas viable, les deux libraires, par ailleurs jeunes mères, ont ajouté à leur thématique initiale une seconde spécialité : la jeunesse. « Par ce mix unique, la librairie vise aussi à sensibiliser les personnes dès leur plus jeune âge sur le handicap », observent les deux libraires, qui répondent à Livres Hebdo par mail. Leur offre est aujourd'hui constituée aux deux tiers par la jeunesse, mais elle souhaitent progressivement équilibrer les deux pôles de leur activité.

L'autre particularité de L'Ouï-Lire réside dans ses « animations bilingues, accessibles à la fois aux sourds et aux entendants avec la présence d'un interprète LSF-français et français-LSF, mais aussi des ateliers pour apprendre notre langue. »

La différence n'a pas été un frein à l'accomplissement de ce projet impliquant un contact avec le public. Leur principale difficulté dans les démarches administratives a été de devoir être accompagnées pour traduire les échanges d'un interprète, dont elles ont parfois dû assumer la charge financière.

Conscientes de l'existence d'une demande sur l'ensemble de la France, les deux libraires travaillent à la création d'un site de vente en ligne proposant des ouvrages autour de la surdité, dont certains sont, assurent-elles, compliqués à trouver.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités