Enki Bilal redessine les meilleures ventes

Enki Bilal © Olivier Dion

Enki Bilal redessine les meilleures ventes

Tiré à 150 000 exemplaires, Julia & Roem, second volet de la nouvelle trilogie de l'auteur de bandes dessinées, perce au 16e rang du Top 20.

Par Claude Combet ,
avec cc Créé le 15.04.2015 à 20h04

En tête de notre palmarès hebdomadaire des bandes dessinées, Julia & Roem, le nouvel album d'Enki Bilal, fait son entrée en 16e position du Top 20 Ipsos/Livres Hebdo des meilleures ventes de livres toutes catégories confondues pour la semaine du 2 au 8 mai.

Tiré à 150 000 exemplaires par Casterman pour son lancement le 4 mai, cette relecture du mythe shakespearien de Roméo et Juliette est le second volume d'une trilogie initiée en 2009 avec Animal'z. Alors qu'Animal'z était consacré à l'élement liquide, Julia & Roem est un volume plus terrien. On y retrouve l'univers de l'auteur de la trilogie Nikopol : sur une planète décimée par une catastrophe, un ex-aumonier militaire en Ferrari électrique sauve deux jeunes hommes déshydratés et un rapace blessé... Une version numérique pour l'Ipad est en préparation.

Parallèlement Le voleur d'ombres, de Marc Lévy, en poche, s'installe en 2e position du Top 20 : Pocket l'a tiré à 500 000 exemplaires. Marc Lévy et Guillaume Musso se livrent un combat farouche en tête du palmarès, chacun avec un grand format et un poche : L'étrange voyage de monsieur Dalby (n° 1) et Le voleur d'ombres (n° 2), de Marc Lévy, sont suivis par L'appel de l'ange (n° 3) et La fille de papier (n° 4), de Guillaume Musso.

Le Top 20 enregistre aussi l'arrivée d'un autre grand format, Le requiem des abysses, deuxième volet de la nouvelle trilogie de Maxime Chattam Léviatemps (16e) ; de deux mangas, le 18e Fairy Tail (7e), et le 42e Bleach (19e) ; et de deux poches, L'épouvantail, de Michael Connelly (11e) et La forêt des mânes, de Jean-Christophe Grangé (12e).

Les dernières
actualités