Stratégie

Pour ses 20 ans, Le Passeur de l'Isle s'offre un deuxième point de vente à L'Isle-sur-la-Sorgue, la ville de René Char (22 000 habitants), dans le Vaucluse, à la frontière du Luberon. Depuis sa reprise en 2015, « la librairie voit son activité progresser chaque année de 7 % à 8 % », explique sa gérante, Maria Ferragu, qui a développé l'offre mais aussi les animations et la communication. A la tête d'un magasin de 120 m2, ayant réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 400 000 euros TTC, la libraire estime avoir atteint « un point de saturation ». D'où la reprise d'un local de 25 m2, quasi voisin de la librairie. Tandis que cette dernière conserve sa vocation généraliste et maintient, sur son premier étage, un espace de décoration, l'annexe, qui ouvrira le 10 octobre sous l'enseigne Le Passeur tome 2, accueillera un rayon disques et vinyles, une offre de livres liés aux arts (musique, poésie, théâtre et cinéma) ainsi qu'un espace thématique renouvelé chaque trimestre, consacré, pour commencer, à la littérature américaine.

Depuis quelques mois, les créations ou les reprises de librairies relèvent en grande partie de professionnels déjà installés, qui souhaitent se développer mais aussi contribuer au bon maillage du territoire, en apportant ou en maintenant une offre de livres sur des territoires peu fournis. Cet été, Catherine Gaultier (Lajarrige à La Baule) a ouvert une autre librairie au Pouliguen tandis que Stéphanie Loyon (Graine de livres à Valdahon) créait un deuxième point de vente à Baume-les-Dames. Fondatrice des Mots en marge à La Garenne-Colombes, Nathalie Iris a repris, en plus de sa librairie, La Bouteille à l'encre à Courbevoie, et Jacques-Etienne Ully, patron de Folies d'encre à Aulnay et au Perreux-sur-Marne, a fait de même avec Folies d'encre à Gagny. Autant de preuves que, sur un marché difficile, les librairies de proximité de taille moyenne tirent leur épingle du jeu.

05.10 2018

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités