Exposition

Le musée du Quai Branly, dans son exposition "L’Inca et le conquistador" (du 23 juin au 20 septembre), met en lumière le destin croisé de deux hommes au rôle historique lors de la chute de l’Empire inca : le souverain Atahualpa et le conquistador espagnol Francisco Pizarro. Le catalogue de l’exposition, sous la direction de Paz Núñez-Regueiro, est prévu chez Actes Sud le 1er juillet. En parallèle, mais en fiction, Actes Sud publie le 19 août en format poche chez Babel le roman d’Eric Vuillard Conquistadors, primé à plusieurs reprises lors de sa sortie en 2009 chez Léo Scheer. De son côté, Payot réédite pour l’exposition Francisco Pizarro, conquistador de l’extrême de Bernard Lavallé, publié d’abord en 2004. Plus académique, Armand Colin prévoit le 17 juin une Introduction aux civilisations latino-américaines de Jacqueline Covo-Maurice. Plus général, Les Amériques de Laurent Carroué, Didier Collet et Claude Ruiz, le 14 août chez Bréal, synthétise l’histoire, la géographie et l’économie des Amériques.

En jeunesse, L’or de Cajamalca de Jakob Wassermann (1989), qui retrace l’affrontement entre Atahualpa et Pizarro, passe pour la première fois en poche le 10 juin à L’Ecole des loisirs. Chez Alzabane, Jean-Sébastien Blanck annonce pour octobre le deuxième volume de sa saga des Naufragés de la Cité d’or ou Le troisième voyage. En bande dessinée, Laurent Granier et Laurent-Frédéric Bollée signent, avec Aja au dessin, chez Glénat en janvier 2016, le tome 2 d’Inca, dont le premier est paru il y a deux ans. Emmanuelle Bour

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités