Flor Lurienne, "Rita trace sa route" (Velvet) : Un mirage en otage

Flor Lurienne - Photo © Patricia Franchino/Velvet

Flor Lurienne, "Rita trace sa route" (Velvet) : Un mirage en otage

Transformer les cendres d'un père décédé en un roman initiatique plein de drôlerie, de poésie et de vie, telle est la réussite de la fée<b> Flor Lurienne</b>.

J’achète l’article 1.5 €

Par Kerenn Elkaim ,
Créé le 18.05.2022 à 11h00

« Il faut savoir s'adapter et tout transformer. » Cela pourrait être la devise de Flor Lurienne, musicienne des mots. Comédienne, actrice, autrice et réalisatrice, elle s'est fait connaître avec Déshabillez-mots, en compagnie de sa complice Léonore Chaix. Ce texte savoureux a donné lieu à un spectacle, une œuvre radiophonique sur France Inter et un livre (Flammarion). Elle qui prête si souvent sa voix à des livres audio trouve désormais la sienne en solo. On la découvre primo-romancière grâce aux éditions Velvet. Dans sa préface, Vincent Ravalec rappelle que « la frontière entre réalité et fiction était si ténue ». C'est justement dans cet espace, entre le fou et le flou, que Flor Lurienne nous embarque savamment. « Je ne veux plus m'appeler Rita mais Alice, je veux moi aussi boire des potions magiques pour grandir plus vite. Pour que quelque chose d'inattendu m'arrive. » Il faut dire que jusque-là, cette quadra célibataire collectionne les galères. Les jeux d'argent lui coûtent cher, mais c'est surtout sur le plan personnel qu'elle se cherche. Surgissent alors de « grandes turbulences sur sa trajectoire ». Celles-ci ramènent Rita à la petite fille qui a grandi sans Boogie, son père. « Le padre » ? Un sacré personnage. « Une gueule d'Humphrey Bogart avec une peau de métis. Une voix nasillarde de Marlon Brando avec un accent vénézuélien. » Aussi insaisissable qu'une star, il a brusquement quitté la scène de son enfance. Leurs retrouvailles, tant de fois imaginées, ne se sont guère déroulées comme prévu. « Mon père est mort, mon père n'est plus qu'un paquet de poussière et de souvenirs. » Face à cette réalité, l'héroïne va s'offrir un ultime délire... Son tout nouveau permis de conduire lui octroie un premier voyage avec son père, histoire « d'emmener ses cendres au cimetière ». Or voilà qu'à bord de cette fourgonnette de livraison de pâtisseries, elle préfère le kidnapper pour imaginer un tête-à-tête tonitruant. Va-t-elle enfin éclaircir le mystère entourant cet homme énigmatique, qui l'encourage à « toujours touer le père » ? Rita opte plutôt pour la renaissance. « J'aspirais à considérer les épreuves comme des cadeaux à déballer sur-le-champ. » Flor Lurienne nous en offre un beau, car à force de slalomer entre « l'humour de nos existences », elle trace fabuleusement sa route en littérature.

Flor Lurienne
Rita trace sa route
Velvet
Tirage: 1 500 ex.
Prix: 14,90 € ; 128 p.
ISBN: 9782490619184

Les dernières
actualités