Google s'excuse auprès des écrivains… chinois

Google s'excuse auprès des écrivains… chinois

Mian Mian versus Google Chine

Google s'excuse auprès des écrivains… chinois

Deux pays, deux politiques ? La multinationale américaine a présenté ses excuses auprès des auteurs chinois pour avoir numérisé leurs livres sans leur accord.

Par Vincy Thomas,
avec vt, avec afp Créé le 15.04.2015 à 20h04

Le géant de l'internet Google a présenté des excuses publiques en admettant avoir numérisé des livres d'écrivains chinois protégés par le droit d'auteur dans le cadre de sa bibliothèque en ligne.

« Au vu des discussions et des échanges ces derniers mois, il apparaît que notre communication avec les auteurs chinois n'a pas été suffisamment bonne », indique le texte daté du 9 janvier et publié dimanche sur le site de l'Association des écrivains chinois. « Google souhaite présenter ses excuses aux auteurs chinois », ajoute le communiqué émanant du responsable de Google Livres pour l'Asie-Pacifique, Erik Hartmann.

En novembre, Pékin avait accusé la société de Mountain View (Californie) d'avoir violé les droits d'auteur des livres chinois numérisés et appelé les auteurs à « défendre leurs droits ».
Ainsi, deux organisations d'écrivains chinois ont accusé Google de numériser leurs oeuvres sans autorisation et réclamé des dommages et intérêts. Et récemment, l'écrivaine Mian Mian a porté plainte contre la firme (voir actualité du 29 décembre 2009).
Selon la presse, au moins 80.000 livres d'auteurs chinois se trouvent dans Google Books

Le projet a également soulevé de fortes oppositions dans le reste du monde, notamment aux Etats-Unis, en France et en Allemagne. Mais aucun des écrivains de ses pays n'a reçu la moindre excuse publique.
15.04 2015

Les dernières
actualités