Hachette, Albin Michel et Eyrolles, premiers sur l'iPad

iPad © DR

Hachette, Albin Michel et Eyrolles, premiers sur l'iPad

Le lancement de la nouvelle tablette en France vendredi a permis de dévoiler le mystère qui entourait l'offre de l'iBookstore.

J’achète l’article 1.50 €

Par Marie Kock,
avec mk,
Créé le 28.05.2010 à 00h00,
Mis à jour le 28.05.2010 à 00h00

Les éditeurs auront gardé le silence jusqu'au bout !?Ce n'est que la nuit dernière, ouverture de la commercialisation de l'iPad en France, que l'on a pu découvrir l'offre éditoriale de l'ibookstore, la librairie en ligne d'Apple.?

Comme l'on pouvait s'y attendre, Hachette Livre a fait partie des premiers à dégainer.?Plusieurs milliers de titres des maisons du groupe Hachette (Grasset, Fayard, Stock, JC Lattès, Calmann-Lévy ...) sont désormais téléchargeables et l'offre devrait s'enrichir de plusieurs centaines de titres par mois. Plus inattendu, c'est Albin Michel qui crée la surprise en mettant à disposition près de 200 titres de son catalogue dont une trentaine de best-sellers.?Enfin, le groupe Eyrolles est présent sur l'iBookstore avec une centaine de titres, qui sera complétée d'une autre centaine de livres le mois prochain..?

Ces trois éditeurs appliquent une décote de 20 à 25% par rapport au prix du livre papier.?Par exemple, chez Eyrolles, Construire un business plan pour la première fois de Jean-Baptiste Tournier est vendu 12,99 euros en numérique (prix papier 16 euros), Avoir une sexualité épanouie de Catherine et Patrice Cudicio 8,49 euros (prix papier : 10 euros).

Chez Albin Michel, le dernier roman de Katherine Pancol, Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi est disponible à 17,99 euros sur l'iPad (contre 23,90 euros en version papier).?Avant le crépuscule, de Stephen King est quant à lui vendu 16,99 euros (contre 22 euros sur sa version papier).?

Pour le moment il s'agit surtout d'une réussite au niveau de la communication", rappelle Francis Esménard.?"Avant que cela devienne un véritable marché, il faut encore qu'Apple vende ses iPad." Or, ce vendredi matin, à Paris et à Montpellier, les deux villes françaises à avoir un Apple Store, il n'y a pas eu la foule escomptée à l'ouverture des magasins.?400 à 500 personnes seulement étaient présentes à l'Apple Store du Louvre.

28.05 2010

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités