Hachette se regroupe | Livres Hebdo

Les nouvelles implantations d’Hachette - Photo LIVRES HEBDO

Hachette Livre va connaître une nouvelle vague de déménagements en juin, qui s’inscrit dans le jeu de chaises musicales entamé peu après l’installation, il y a un an, du nouveau siège social du groupe à Vanves (92).

Ainsi, en octobre dernier, les salariés de Didier Jeunesse, environ une dizaine, ont posé leurs valises dans de nouveaux locaux au 60, rue Saint-André-des-Arts (6e) après avoir quitté le fief d’Hatier, au 8, rue d’Assas (6e). Ce dernier a été rallié en décembre par les 38 collaborateurs de Foucher, filiale devenue département de l’éditeur scolaire à l’automne 2015. Foucher était auparavant installé au 11, rue Paul-Bert, à Malakoff (92), dans un immeuble baptisé Garamond et loué par la maison mère depuis le printemps 2012.

Et c’est justement là, dans ces bureaux qui abritent déjà Hachette Livre International et une partie des services transversaux du groupe, que s’installera à la mi-juin la centaine de salariés de la maison Dunod. L’équipe de l’éditeur scientifique a ainsi accepté de quitter son siège du 5, rue Laromiguière (5e) dont le bail arrive à échéance.

Un départ qui n’était pas gagné d’avance puisque les salariés s’étaient opposés en décembre à ce déménagement par le biais d’une pétition envoyée à Arnaud Nourry, P-DG du groupe.

Côté littérature, ça déménage aussi. Au 31, rue de Fleurus (6e), le bail de l’immeuble touche à sa fin. Les équipes des maisons qui y étaient implantées, Stock, Le Livre de poche, Audiolib et Calmann-Lévy, feront leurs cartons fin juin pour passer le boulevard Raspail et rejoindre le 21, rue du Montparnasse (6e) où se trouvent déjà les éditions Larousse.

Les autres maisons de littérature générale ne bougent pas. Grasset conserve ainsi ses bureaux au 61, rue des Saints-Pères, Fayard au 13, rue du Montparnasse, et JC Lattès au 17, rue Jacob. Tout comme Kero, petite maison généraliste rachetée par Hachette en décembre dernier, installée au 33, rue du Petit-Musc (4e). A noter enfin que le siège de Vanves accueille maintenant toute la branche illustrée du groupe ainsi qu’Hachette Education. Selon le groupe, plus aucun déménagement n’est prévu d’ici à la fin de l’année. Pauline Leduc

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre