Jeunesse

« Nous voulons une cage » : c’est ainsi que les libraires ont accueilli l’équipe des éditions Milan, lors de la soirée de lancement de Half Bad, le 19 juin, dans un lieu branché de la capitale, la boîte de nuit le Carmen. Tout en faisant la queue pour être photographiés dans la cage, comme le héros du livre, Nathan.

Milan publiera le 17 septembre avec un tirage de 25 000 exemplaires Traque blanche, premier volet de la trilogie Half Bad de la Britannique Sally Green. Ce roman d’initiation, sur fond de lutte entre le bien et le mal, raconte les aventures de Nathan, enfermé dans une cage, menotté et battu, qui n’a qu’une obsession : apprendre à surmonter sa douleur pour s’enfuir (il est retenu par un bracelet qui diffuse un poison s’il s’échappe). Il découvre alors qu’il est à la fois sorcier blanc par sa mère, qui s’est suicidée, et sorcier noir par son père. Suivront deux autres volumes, Quête noire et Nuit rouge.

La sortie du livre s’accompagne d’un important plan marketing. Milan propose différentes PLV, dont la fameuse cage contenant 12 exemplaires du livre (la demande est si forte que l’éditeur distribuera 200 cages), entouré d'une ficelle portant l’étiquette « Libérez-moi », qui sera livrée cadenassée aux libraires une semaine avant la sortie afin de susciter la curiosité de leurs clients, et qu’ils ne pourront ouvrir que le jour même avec un code fourni par l’éditeur. Sont aussi prévus des PLV de sol (12 exemplaires) et de comptoir (6 exemplaires), une campagne de publicité sur Deezer, NRJ web radio, sur les Myboox, My Little, Livraddict et Act YA, site web (avec une page cachée "easter egg"), page Facebook et Twitter dédiés, et un "book dropping" dans plusieurs grandes villes françaises.

Paru en mars chez Penguin, le livre s’est vendu à 21 000 exemplaires en un mois en Angleterre et a été cédé à 48 éditeurs du monde entier. Chloë Moncomble, éditrice de la fiction pour Milan Jeunesse, a été la première à l’acheter tandis que les droits d’adaptation au cinéma ont été acquis par la Fox et Karen Rosenfeld, la productrice de Twilight et de Percy Jackson.

Commentaires (3)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
V

Valérie Le Plouhinec

il y a 6 ans à 11 h 17

Et qui l'a traduit ?


M

Mélanie Delaporte

il y a 6 ans à 15 h 26

Traduction de Marie Cambolieu.


l

ALIZEE

il y a 6 ans à 20 h 42

A suivre de près mais les tourments du personnage "menotté, battu, enfermé dans une cage"... " sorcier" rappellent certes notre Harry mais dans une version beaucoup moins édulcorée.


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités