L'AIE (l'Association italienne des éditeurs) a annoncé à Francfort au cours d'une conférence de presse le 10 octobre, un chiffre d'affaires 2011 pour la librairie en baisse de 3,7 % (sources Nielsen) et de 4,6 % pour l'ensemble des canaux de distribution (y compris les ventes en ligne). Une baisse que l'on retrouve sur les neuf premiers de l'année avec une chute de 7,3 % du chiffre d'affaires.

« La crise est profonde : pour la première fois depuis 3 ou 4 décennies, le marché du livre rejoint la courbe négative de la consommation » a souligné le président de l'AIE, Marco Polillo. Les italiens achètent davantage dans les chaînes et sur internet, et moins dans les supermarchés et hypermarchés qui accusent une baisse de 17,9 % en valeur, tandis que la librairie (tous réseaux confondus) connait une baisse de 4,2 % en 2011.

Tandis que les chaînes de librairies (y compris les franchises en pleine croissance) représentent 41,3 % des ventes, contre 36 % en 2008, aux dépends des indépendantes qui ne représentent plus que 37,9 % du marché (contre 43,3 % en 2008). Les ventes en ligne sont en augmentation de 14,2 % et représentent désormais 9,7 % du marché du livre italien.

L'édition numérique est en hausse mais reste embryonnaire avec 0,87 % du marché et atteint un chiffre d'affaires de 150 millions d'euros, pour un total de 37 662 titres numériques proposés aux Italiens et 60 000 formats divers (ePub, pdf, etc) à fin juin 2012 (contre 19 884 titres et 28 949 formats divers à fin décembre 2011).

Le déclin du marché se poursuit sur les neuf premiers mois de l'année 2012 avec une baisse de 8,7 % en nombre d'exemplaires vendus et de 7,5 % en valeur, selon Nielsen. L'édition italienne réagit et publie moins de nouveautés - seulement 27 000 pour les neuf premiers mois de 2012 (contre 29 900 en 2011 à périmètre égal).

L'AIE a aussi annoncé qu'elle participait à la plateforme européenne numérique TISP (Technology and Innovation for Smart Publishing), au projet LIA (Libri italiani accessibili) pour les mal-voyants et qu'elle fêterait les 50 ans de la Foire du livre de jeunesse de Bologne par un prix de l'éditeur de jeunesse de l'année.

10.10 2012

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités