Jean Rochefort nous quitte | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 09.10.2017 à 14h45 (mis à jour le 09.10.2017 à 15h00) Disparition

Jean Rochefort nous quitte

Jean Rochefort - Photo DENIS GUIGNEBOURG / BESTIMAGE

Jean Rochefort, acteur populaire et aimé, auteur et amoureux des Lettres, est mort à l'âge de 87 ans.

L'acteur et auteur Jean Rochefort est mort ce lundi 9 octobre 2017 à l'âge de 87 ans. Immensément populaire grâce à ses rôles dans des films comme Angélique Marquise des Anges, Cartouche, Le grand blond avec une chaussure noire, Un éléphant ça trompe énormément, Nous irons tous au Paradis, Le château de ma mère, Ridicule ou Le placard, il avait aussi gagné le respect des critiques et de la profession grâce à des rôles plus sombres voire dramatiques tels Que la fête commence (César du meilleur second rôle), Le fantôme de la liberté de Luis Bunuel, Le Crabe-tambour (César du meilleur acteur), Tandem, Le mari de la coiffeuse, Cible émouvante ou encore Ne le dis à personne

A la télévision comme au théâtre, il avait eu l'occasion de jouer aussi de grands personnages comme Alceste, Don Juan, et de grands auteurs comme Dumas, Pinter.

Reconnaissable à ses moustaches, sa voix chaude, son allure aristocratique, il aimait être séducteur et farceur, généreux et distant. Inclassable et iconoclaste, éleveur de chevaux et amoureux des mots, il avait écrit deux livres. Le Louvre à cheval (Place des Victoires/Musée du Louvre) en 2011, beau livre où le comédien fait une lecture émouvante, originale, humoristique, poétique mais aussi scientifique des chefs d'œuvre de la peinture mettant en scène la figure équine. 

Deux ans plus tard, il rédige Ce genre de choses (Stock, Le livre de poche), où il retrace sa carrière et sa vie à travers plusieurs anecdotes. le livre avait été l'une des meilleures ventes de 2013 avec plus de 40000 exemplaires vendus en grand format.

Dans Libération, il expliquait à propos de l'écriture: "Un des charmes de l'écriture, c'est qu'on est assis: je suis à l'âge où la position m'intéresse de plus en plus. Sinon, j'ai commencé par acheter un crayon et une gomme. J'ai ressenti assez vite plaisir et désespoir. On écrit le soir, on se couche radieux et, le lendemain matin, on a envie de se foutre par la fenêtre. Les six premiers mois, j'ai failli renoncer."

Son dernier rôle était aussi lié à la littérature. Il était l'interprète des œuvres littéraires classiques dans Les Boloss des belles lettres (France 5), une série qui fut rapidement virale sur les réseaux sociaux. Sa gourmandise des mots et son sens inné pour l'absurde, une certaine dérision si anglaise et un appétit constant pour son époque ont enthousiasmé les internautes, toutes générations confondues.
 
close

S’abonner à #La Lettre