Prix littéraire

Joanna Concejo remporte le Grand prix de l’illustration jeunesse 2021

Photo BATZER & CO

Joanna Concejo remporte le Grand prix de l’illustration jeunesse 2021

L’illustratrice polonaise, recevra le 23 septembre le 14e prix décerné par le Musée de l’illustration de Moulins pour l'album Sénégal, d'Artur Scriabin paru chez l'Atelier du poisson soluble

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 10.09.2021 à 18h52,
Mis à jour le 10.09.2021 à 19h00

L'illustratrice polonaise Joanna Concejo est la lauréate du 14e Grand prix de l’illustration jeunesse avec Sénégal, d'Artur Scriabin traduit de l’espagnol par Rafael Concejo, publié en 2020 par L’atelier du poisson soluble.

Tout au long des 48 pages, Sénégal d'Artur Scriabin est une rêverie mélancolique autour de souvenirs d'enfance, un jour unique de neige au Sénégal, qui laisse aussi entendre avec délicatesse le chant d'une mère.

Née en 1971 à Slupsk en Pologne, Joanna Concejo est une illustratrice et plasticienne diplômée de l’Académie des Beaux-Arts de Poznan. Elle a été lauréate dans son pays d'origine du 2e festival de l’Académie des Beaux-Arts. Après avoir expérimenté de nombreuses voies, elle s’est tournée vers la production d’albums illustrés depuis 2007. L'artiste, qui travaille aussi dans le domaine des arts plastiques et de la sculpture, a notamment publié Les visages du lointain (Musée du château des ducs de Wurtemberg, 2015), quand les groseilles seront mûres (L’atelier du poisson soluble, 2015), Ne le dis à personne (Format, 2019). Depuis le début de sa carrière, elle a reçu le prix Calabria Incantata (Italie). Elle a récemment écrit et illustré M comme la mer, paru le 19 mars chez Format.

Doté de 3000 euros, le prix sera remis à l'artiste par Claude Riboulet, président du conseil départemental de l’Allier, au Musée de l’illustration le jeudi 23 septembre, lors de l'inauguration de la Biennale des illustrateurs, qui se déroule jusqu'au 3 octobre 2021.

Joanna Concejo succède à Loren Capelli, lauréate 2020 du grand prix de l’illustration avec Cap ! (Courtes et longues), Rébecca Dautremer (2019), Pauline Kalioujny (2018), Beatrice Allemagna (2017) et Emmanuelle Houdard (2016). 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités