nomination

Karine Pansa, nouvelle présidente de l'Union internationale des éditeurs

Karine Pansa, nouvelle présidente de l'Union internationale des éditeurs

Karine Pansa, nouvelle présidente de l'Union internationale des éditeurs

L'UIE rassemblée en Assemblée générale au cours du mois de septembre, a confirmé lors d'un vote la prise de fonction pour deux ans de Karine Pansa (Brésil) à la présidence et de Gvantsa Jobava (Géorgie) à la vice-présidence. Un membre permanent ainsi que trois adhérents provisoires intègreront également la fédération dès janvier 2023.

J’achète l’article 1.5 €

Par Adriano Tiniscopa,
Créé le 30.09.2022 à 11h18 ,
Mis à jour le 30.09.2022 à 17h23

Karine Pansa, directrice éditoriale des éditions jeunesse Girassol (Brésil), ex-vice-présidente de l'UIE, et Gvantsa Jobava, membre du comité exécutif et de celui pour la liberté de publier (Freedom to Publish), responsable des relations internationales de la maison Intelekti Publishing (Géorgie), ont été élues pour deux ans respectivement comme présidente et vice-présidente de l'UIE. Aussi, à partir de janvier 2023, l'Association malaisienne des éditeurs devient membre permanent de la fédération et l'Association des éditeurs guatémaltèques, l'Association mozambicaine des éditeurs et des libraires et l'Association syrienne des éditeurs y sont intégrés comme membres provisoires.

Élément spécifié dans ses statuts, l'UIE accorde normalement et tacitement le poste de la présidence à la vice-présidence sortante. Sheikha Bodour Al Qasimi, présidente sortante émirienne a donc assisté à sa deuxième et dernière Assemblée générale annuelle, durant laquelle elle a, notamment tenu « à remercier tous les membres de l'UIE pour leur soutien tout en les encourageant à continuer à travailler de concert, avec l'ensemble du secteur du livre pour faire face aux défis communs », indique l'UIE dans son communiqué. La nouvelle présidente élue, et ex-vice-présidente, Karine Pensa a remercié à son tour Sheikha Bodour Al Qasimi pour « son leadership exemplaire, son inlassable dévouement et sa capacité à résoudre les questions complexes face auxquelles le secteur du livre a été confronté pendant ces deux dernières années ». « C'est un honneur pour moi de suivre votre chemin et d'être la troisième femme présidente de l'IPA », a-t-elle conclu, précise l'UIE dans son communiqué.

Les dernières
actualités