La mort de Carlo Fruttero | Livres Hebdo

Carlo Fruttero © J. Bauer / Robert Laffont

Le deuxième membre du duo Fruttero et Lucentini, auteurs de La femme du dimanche et de L'amant sans domicile fixe, est décédé le 15 janvier.

Le journaliste et écrivain italien Carlo Fruttero est mort le 15 janvier à l'âge de 85 ans dans sa maison de Castiglione della Pescaia, en Toscane.

Né à Turin en 1926, Carlo Fruttero a été traducteur avant de rencontrer Franco Lucentini (disparu en 2002) avec lequel il a formé un duo exceptionnel dès 1957. Ensemble, ils ont écrit livres et romans policiers ; ils ont été traducteurs, journalistes, notamment pour le grand quotidien turinois La Stampa ; ils ont dirigé des collections pour Einaudi et Mondadori.

Après un premier recueil de poème, L'idraulico non verrà (1971), les deux auteurs ont acquis une certaine reconnaissance avec le roman policier La femme du dimanche, traduit en 1973 au Seuil et adapté au cinéma en 1975 par Luigi Comencini avec Marcello Mastroianni dans le rôle du commissaire Santamaria. En 1979 est parue la suite, La nuit du grand boss (Grasset, 1980). On leur doit aussi les célébrissimes Place de Sienne, côté ombre (Seuil 1985) et L'amant sans domicile fixe (Seuil, 1988). Ils écrivaient à quatre mains, l'un rédigeant le premier jet, l'autre remettant en forme le texte.

Leur chronique humoristique dans La Stampa a donné naissance à la « trilogie du crétin » composée de La prédominance du crétin (Arléa, 1988), La sauvegarde du sourire et Retour du crétin (Arléa, 1993). Ils ont aussi publié des articles dans L'Espresso et Epoca, traduit Dr Jekyll et Mr Hyde, de R. L. Stevenson, adapté La pierre de lune, de Wilkie Collins pour la télévision et dirigé les revues Il Mago et Urania.

Le dernier livre de Carlo Fruttero, Des femmes bien informées, un roman policier, est paru chez Laffont en 2007 et en « Pavillons Poche » en 2008.

Thématique

Auteurs cités (2)

close

S’abonner à #La Lettre