Censure

La SNCF retoque une campagne des éditions de l'Archipel

La SNCF retoque une campagne des éditions de l'Archipel

Le bandeau du livre Rose sang qui a été autorisé par la SNCF

La SNCF retoque une campagne des éditions de l'Archipel

Le slogan de l'affiche qui faisait la promotion du polar Rose sang d'Annabelle Demais état jugé trop politique par la régie publicitaire de la société de transports.

Par Vincy Thomas,
avec afp Créé le 05.02.2014 à 20h55

Les éditions de l'Archipel se sont vu refuser la campagne d'affichage d'un polar intitulé Rose sang dans les gares des Bouches-du-Rhône. La régie publicitaire de la SNCF a jugé le bandeau trop politique, a indiqué l'éditeur qui regrette cette "censure". Le roman sortait aujourd'hui en librairies.

"Marseille, son Mucem, ses meurtres", proclamait le bandeau incriminé de ce roman policier inédit d'Annabelle Demais qui vient de paraître dans la collection Archipoche. L'ensemble des affiches étaient déjà imprimées et livrées, précise L'Archipel qui a dû changer son fusil d'épaule.

Pour sa campagne d'affichage dans les gares de la région marseillaise, l'éditeur a remplacé le bandeau retoqué par le sobre: "Marseille, son Mucem, son polar..." et a conservé la phrase: "A Marseille, dans le milieu de la culture, il y a surtout le Milieu" qui, elle, n'a pas fait sourciller la régie.

Mediagares, la régie publicitaire de la SNCF, a motivé son refus en vertu de l'article 9 de ses conditions générales de vente qui "prohibe tout message publicitaire présentant un caractère politique".

"L'utilisation délibérée d'un message dénigrant à l'égard de la ville de Marseille (...) pourrait être assimilée à un message politique en période électorale et dans le contexte actuel", écrit Mediagares.

Ce second roman d'Annabelle Demais se déroule à Marseille lorsque la métropole étrenne son titre de capitale européenne de la culture. La manne financière répandue sur la ville attise la convoitise de hauts fonctionnaires, élus, affairistes, sans parler des artistes prêts à tout pour être exposés.
Dans une cité des quartiers nord, un policier est tué à la suite d'un règlement de compte sous les yeux d'Annabelle. Sa meilleure amie, devenue célèbre pour les clichés exclusifs de ce meurtre, se suicide peu après.

Les dernières
actualités