Cinéma

L'adaptation de "L'événement" d'Annie Ernaux triomphe à Venise

L'événement d'Audrey Diwan, d'après le récit d'Annie Ernaux - Photo Wild Bunch

L'adaptation de "L'événement" d'Annie Ernaux triomphe à Venise

L'adaptation du récit d'Annie Ernaux par la romancière, journaliste et scénariste Audrey Diwan a remporté le Lion d'or au Festival de Venise. Une adaptation de Thomas Savage et une autre d'Elena Ferrante ont été consacrées par le jury présidé par Bong Joon-ho.

Par Vincy Thomas ,
Créé le 15.09.2021 à 18h31

Après le sacre du Julia Ducournau au Festival de Cannes en juillet pour son film Titane, c'est le jury du Festival de Venise, présidé par Bong Joon-ho qui porte en triomphe une autre réalisatrice française, Audrey Diwan, pour son film L'événement. Le film a reçu le Lion d'or samedi 11 septembre, à l'unanimité du jury, ainsi que le prix Fipresci de la critique internationale.

L'événement est l'adaptation du roman éponyme d'Annie Ernaux, paru en 2000 chez Gallimard, et vendu, en y incluant sa version poche chez Folio, à plus de 30000 exemplaires. Le texte, d'un peu plus de cent pages, a aussi été publié dans le recueil de douze ouvrages de l'auteure, Ecrire la vie, réédité l'an dernier dans la collection Quarto.

L’histoire est celle d’Anne, très jeune femme qui décide d’avorter afin de finir ses études et d’échapper au destin social de sa famille prolétaire. L’histoire de la France en 1963, bien avant la Loi Veil, d’une société qui condamne le désir des femmes, et le sexe en général. Anne a peu de temps devant elle, les examens approchent, et son ventre s’arrondit… Face à elle, une société figée : médecins, amis, partenaire, professeur, elle ne trouvera personne pour l'aider.

Journaliste, romancière, scénariste

"C'est triste d'être certain qu'on sera toujours dans l'actualité en travaillant sur le sujet" de l'avortement et de son interdiction, a déclaré pendant le festival à l'AFP Audrey Diwan. "J'ai fait ce film avec colère et désir, je l'ai fait avec mon ventre, avec mes tripes avec mon coeur", a-t-elle ajouté. "Je voulais que ce soit une expérience", un "voyage dans la peau de cette jeune femme".

Le film, qui devait sortir le 2 février 2022 dans les salles françaises, a été avancé au 24 novembre 2021 (mise à jour du 15 septembre 2021), et réunit Anamaria Vartolomei, dans le rôle d'Anne, Kacey Mottet Klein, Pio Marmai, Sandrine Bonnaire et Anna Mouglalis.

Il s'agit du deuxième long métrage d'Audrey Diwan, après Mais vous êtes fous, qui traitait de toxicomanie, en 2019. Journaliste (elle fut notamment directrice éditoriale de Stylist) et romancière, elle a écrit pour la télévision, elle a co-signé le scénario de plusieurs films français dont Bac Nord, actuellement sur les écrans français. Elle a publié chez Flammarion La fabrication d'un mensonge (2007) et De l'autre côté de l'été (2009). Elle a également coécrit avec Fatou Biramah, l'enquête Confessions d'un salaud : histoire vraie d'un braqueur, dealer, taulard (Denoël, 2004), et avec Anne Berest, Caroline de Miagret et Sophie Mas, How to be parisian (Random House, 2013).

Deux autres adaptations distinguées

Le jury de la compétition vénitienne a aussi récompensé trois films qui seront diffusés sur Netflix: La main de Dieu, biopic sur Maradona signé par Paolo Sorrentino (Grand prix), Le pouvoir du chien, adaptation du roman de Thomas Savage par Jane Campion (réalisation) et The Lost Daughter, premier film de l'actrice Maggie Gyllenhaal, d'après le roman Poupée volée d'Elena Ferrante (scénario).

Penelope Cruz a été distinguée comme meilleure actrice pour son nouveau rôle chez Pedro Almodovar, Mères parallèles.

Les dernières
actualités