L'Allemagne, bon élève d'Amazon

L'Allemagne, bon élève d'Amazon

Les pays germanophones représentent un tiers de l'activité d'Amazon à l'international. Le site capte environ 20% de l'activité livre outre-Rhin.

Par Annie Favier ,
avec af
Créé le 06.02.2013 à 00h00

Jusqu'ici, Amazon ne diffusait chaque année que les résultats globaux de son activité, jamais pays par pays. Exceptionnellement, des éléments portant sur les résultats de plusieurs pays et zones linguistiques, Allemagne, Autriche et Suisse alémaniques, Japon et Grande-Bretagne, sont visibles dans un rapport fiscal pour l'année 2012, publié par la US Securities and Exchange Commission-SEC.

La zone germanophone arrive ainsi en tête des “bons élèves” d'Amazon, avec un chiffre d'affaires tous secteurs confondus de 8,732 milliards de dollars (environ 6,5 milliards d'euros) en 2012, contre 7,230 en 2011 et 5,296 en 2010, soit une progression de 65% en deux ans. Suivent le Japon (7,8, 6,576 et 5,025 milliards de dollars ) puis la Grande-Bretagne (6,478, 5,348 et 3,929 milliards).

Il n'en a pas fallu davantage pour que notre confrère Buchreport se livre à un rapide calcul visant à replacer l'effet Amazon sur le secteur livre du territoire germanophone. D'après ses sources, le livre représenterait entre 60 et 70% des ventes du géant américain, soit entre 1,6 et 1,8 milliard d'euros. Etant donné que le marché du livre a réalisé en 2011 9,6 milliards d'euros, Amazon seul en réalise entre 18 et 20%. Utilisant une comparaison très explicite pour les professionnels de langue allemande, Buchreport affirme qu'Amazon pèse autant que les grandes chaînes de librairies réunies, Thalia, Weltbild et DBH, tous réseaux confondus.
06.02 2013

Les dernières
actualités