Le Conseil constitutionnel vu de l'intérieur

Le Conseil constitutionnel vu de l'intérieur

Le bureau du président du Conseil constitutionnel © DR

Le Conseil constitutionnel vu de l'intérieur

Alors que les attaques contre le Conseil constitutionnel se multiplient à droite suite à la censure de la taxe carbone, Dominique Schnapper publiera en mars Une sociologue au Conseil constitutionnel (Gallimard).

Par Catherine Andreucci,
avec ca Créé le 15.04.2015 à 20h04

Depuis que le Conseil constitutionnel a censuré le projet de taxe carbone, les critiques du gouvernement et de l'UMP pleuvent sur cette institution.

Ces tensions sont susceptibles de redoubler l'intérêt pour le livre que publiera Dominique Schnapper chez Gallimard en mars, Une sociologue au Conseil constitutionnel (“NRF essais”, 450 pages).

Membre de l'institution depuis 2001, la directrice d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) quittera ses fonctions le 28 février prochain.

Dans cet ouvrage issu du journal qu'elle a tenu pendant les neuf années de son mandat, elle n'évoquera pas l'épisode de la taxe carbone, pas plus qu'elle ne se livrera à des révélations sur les autres membres ou les délibérations.

Mais la “sage” analyse de l'intérieur le fonctionnement du Conseil constitutionnel et la façon dont il s'impose dans la vie démocratique malgré la faiblesse de son rang protocolaire.

“C'est un ouvrage à double détente, qui se lira d'abord comme un livre sur le Conseil constitutionnel vu de l'intérieur, puis comme l'exercice inédit d'une sociologue, agent d'une institution qu'elle observe”, souligne l'éditeur Eric Vigne.

Le 21 avril, ce sera Yves Guéna, président du Conseil constitutionnel de 2000 à 2004, qui publiera ses Mémoires chez Flammarion sous le titre Mémoires d'outre-Gaulle.

Les dernières
actualités