Le groupe La Martinière ouvre un guichet de départs volontaires

Olivier Dion.

Le groupe La Martinière ouvre un guichet de départs volontaires

La direction du groupe a annoncé un « plan de réorganisation », qualifié par les représentants du personnel de « plan social ». Départs volontaires, gel de la hausse d'une partie des salaires et diminution de la production et des coûts sont prévus.

Par Catherine Andreucci ,
avec ca Créé le 15.04.2015 à 23h36

Le groupe La Martinière a annoncé, dans un communiqué, « un plan de réorganisation qui entrera en application par étapes d'ici le 30 juin et concerne l'ensemble des marques et pôles d'activités en France comme à l'international. » Des mesures qui ont été qualifiées de « plan social » par les représentants du personnel dans un autre communiqué daté du même jour.

Lors d'un comité groupe exceptionnel, convoqué mardi 6 janvier, puis lors d'un comité de direction, mercredi 7 janvier, la direction du groupe a informé les personnels des trois volets principaux de cette réorganisation, sans toutefois communiquer de données chiffrées sur leur étendue. Tout d'abord, une réduction de la production dans tous les secteurs éditoriaux, sur trois ans, qui s'accompagne d'une réduction « de tous les coûts, production comme exploitation. » Ensuite, un « gel provisoire de la hausse des salaires [...], sauf pour ceux inférieurs à 43 000 euros. » Enfin, l'instauration d'un « guichet départ » d'ici la mi-février « pour les personnels souhaitant quitter le groupe. » La direction a motivé ce plan par « l'évolution du marché du livre, influencée notamment par de nouvelles exigences du lecteur, l'émergence du numérique et l'instabilité du pouvoir d'achat ».

Les discussions avec les différents chefs de service et patrons de société devaient débuter lundi 12 janvier, menées par Dominique Caloni, DRH du groupe.

Les comités d'entreprise de La Martinière, du Seuil et de Volumen et l'intersyndicale FO-CGT-CFDT ont répliqué avec un communiqué diffusé le 8 janvier dans la soirée, dans lequel ils « s'étonnent que la direction ait adressé à la presse un communiqué évoquant un “plan de réorganisation” alors que cette réorganisation a été présentée à l'ensemble du personnel comme un plan social. » Ils précisent également « que le calendrier communiqué à la presse est prématuré, dans la mesure où la direction n'a pas, à ce jour, mis en place la procédure légale d'information-consultation des différents CE. »

La Martinière a également annoncé étudier un projet de regroupement des différentes entités du groupe sur un même site.

Ces annonces interviennent alors que plusieurs nominations ont été rendues publiques en début de semaine dernière. Frédéric Morel est devenu directeur de la stratégie du groupe. Et Denis Jeambar, P-DG du Seuil, a annoncé la création d'une direction générale confiée à Thierry Pech, tandis que Ludovic Rio a été nommé secrétaire général du Seuil.

_____________

voir aussi le blog de Françoise Benhamou

15.04 2015

Les dernières
actualités