Le palmarès 2015 de l'Académie française | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, le 25.06.2015 à 18h59 (mis à jour le 25.06.2015 à 19h00) Prix

Le palmarès 2015 de l'Académie française

Photo PHOTO OLIVIER DION

63 distinctions sont remises par l'Académie française avant l'été parmi lesquelles des grands prix de littérature qui ont distingué notamment Aminata Sow Fall, Laurence Cossé et Bruno de Cessole pour l'ensemble de leur œuvre. 

L’Académie française, lors de sa séance du 25 juin, a établi son palmarès 2015 qui comporte 63 distinctions. Le grand prix de littérature Paul-Morand, l'un des plus prestigieux et doté de 45 000 euros, a disparu du palmarès.

Cette année, la Sénégalaise Aminata Sow Fall reçoit la plus haute distinction, le grand prix de la Francophonie, doté de 30 000 euros. Auteure de nouvelles comme Sur le flanc gauche du Belem (Actes Sud, 2002) ou La grève des Bàttu (réédité par le Rocher en 2009), elle est par ailleurs la fondatrice de la maison d'édition Khoudia, du Centre africain d'Animation et d'Échanges culturels (Caec) et du Bureau Africain pour la Défense des Libertés de l'Ecrivain (Badle) à Dakar.

Laurence Cossé reçoit le grand prix de la littérature, doté de 25 000 euros pour l'ensemble de son oeuvre, publiée chez Gallimard.

Le grand prix de littérature Henri-Gal, doté de 15 000 euros par l’Institut de France, a été attribué à Bruno de Cessole.

Parmi les 63 distinctions (la liste est à télécharger ci-contre), Rémy Butler reçu le prix Jacques-de-Fouchier doté de 10 000 euros pour Réflexion sur la question architecturale (Belles lettres), Christiane Rancé le prix de l'essai pour La passion de Thérèse d'Avila (Albin Michel). Alain Borer a reçu le prix Deluen (10 000 euros) pour De quel amour blessée : réflexions sur la langue française (Gallimard) et Dominique Fabre le prix de l'Académie française Maurice-Genevoix (1 500 euros), pour l'inspiration de son œuvre.

Arnaud Cathrine est couronné du prix de la Nouvelle (1 000 euros) pour Pas exactement l'amour  (Verticales), Joël Pommerat est distingué pour son œuvre dramatique édité par Actes Sud papiers avec le Prix du théâtre (1 000 euros), Linda Lê reçoit le prix Louis Barthou (1 000 euros) pour son essai Par ailleurs (exils) et son roman Œuvres vives (Bourgois)  et Aurélien Bellanger est le lauréat du Prix Amic, doté de 3 000 euros après son deuxième roman L'aménagement du territoire (Gallimard).

Le Grand Prix de l'Académie sera décerné, comme de coutume, à l'automne.


 
close

S’abonner à #La Lettre