Etude

Le papier toujours prisé par les lecteurs canadiens, le smartphone en hausse

Quel format les lecteurs préfèrent-ils? - Photo Booknet Canada

Le papier toujours prisé par les lecteurs canadiens, le smartphone en hausse

Une récente étude, réalisée par Booknet Canada, montre aussi que les livres audio gagnent du terrain. 

Par Sophie Gindensperger ,
avec Publishers weekly
Créé le 23.08.2017 à 14h44 ,
Mis à jour le 23.08.2017 à 15h00

Une étude sur les habitudes de lecture publiée par Booknet Canada, un organisme de recherche et de promotion du livre à but non lucratif, montre que les Canadiens préfèrent toujours lire des livres papier. L'étude, décryptée par Publisher Weekly, montre aussi que la lecture sur smartphone et l'usage de livres audio connaissent une croissance notable. 

Sur les 750 personnes interrogées, 82% avaient lu un livre durant l'année écoulée, un niveau qui reste proche de celui de 2016, après une forte baisse notée ces dernières années (en 2014, ce chiffre s'élevait encore à 88%). Cependant, classée parmi d'autres loisirs possibles, la lecture arrive cinquième après "surfer sur Internet", "passer du temps en famille", "regarder la télé", et "aller au cinéma".

Lecture sur mobile et effet Wattpad

Parmi ces personnes lectrices, 90% avaient opté pour un livre papier. 48% ont déclaré avoir lu un e-book et 26% qu'ils avaient écouté un livre audio, un chiffre en augmentation par rapport à l'année précédente. 

L'usage du smartphone dédié à la lecture d'e-books, lui aussi, est en pleine expansion au Canada, passant de 6 à 20%, tandis que les e-books perdent 5% pour arriver à 23%. Ce que Publishing Perspectives appelle un "effet Wattpad", plate-forme d'écriture et de lecture en ligne particulièrement propice à la lecture mobile.

Quant à leurs préférences en terme de prescription, les Canadiens interrogés ont plutôt pour habitude de découvrir leurs futures lectures dans les librairies et en ligne (38% les deux). Les bibliothèques et les médias sociaux arrivent ensuite, avec 30%. 13% en ont entendu parler dans la presse, tandis qu'un plus petit nombre évoque les applis, la radio et la télé. 

Les dernières
actualités