Le Prix Livre et Droits de l'Homme pour "Le monde a-t-il un sens?" | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec afp, le 17.07.2014 à 18h04 (mis à jour le 17.07.2014 à 19h00) Proclamation

Le Prix Livre et Droits de l'Homme pour "Le monde a-t-il un sens?"

Jean-Marie Pelt et Pierre Rabhi - Photo FRANCE 3

Le prix sera remis à Jean-Marie Pelt et Pierre Rabhi lors du salon le Livre sur la place à Nancy.

Les écrivains et biologistes Jean-Marie Pelt et Pierre Rabhi ont remporté le prix Livre et droits de l'homme 2014, pour leur essai Le monde a-t-il un sens?, publié chez Fayard en mai dernier, a annoncé jeudi la mairie de Nancy. L'ouvrage est actuellement classé 19e des meilleures ventes d'essais et de documents (Ipsos/Livres Hebdo). Le prix, doté de 3 000€, sera remis le 12 septembre dans le cadre du salon Le Livre sur la place à Nancy (12-14 septembre).

Olivier Poivre d'Arvor, écrivain et directeur de France Culture, était cette année président du jury qui récompense "les meilleurs témoignages ou essais s'inscrivant dans les principes de la défense des droits de l'homme".

Dans Le monde a-t-il un sens?, les deux écrivains ont "mis en commun, par-delà les désespérances de notre temps, une vision optimiste mais qui exige, pour aboutir à un monde plus juste et fraternel, une authentique et massive insurrection des consciences", selon leur éditeur.  Les auteurs expliquent la direction prise par l'évolution de l'univers en examinant son histoire depuis le big bang jusqu'à l'homme. Ils mettent en lumière les modifications successives de l'évolution, chacune liée à la mise en oeuvre du principe d'associativité, avec apparition de propriétés nouvelles. L'objectif est de montrer que la nature doit davantage à l'alliance qu'à la rivalité.

Agé de 80 ans, Jean-Marie Pelt, biologiste, pharmacien et botaniste, est une figure de l'écologie. Professeur honoraire des universités en biologie végétale, il préside l'Institut européen d'écologie. Son compère Pierre Rahbi, né en Algérie en 1938, est, outre ses activités d'écriture, agriculteur biologiste.

Le prix Livre et droits de l'homme a été créé en 2002 par Simone Veil et l'ancien maire de Nancy André Rossinot. Il avait été décerné en 2013 au journaliste et politologue franco-libanais Antoine Sfeir, pour son essai L'Islam contre l'islam: l'interminable guerre des sunnites et des chiites"(Grasset).
close

S’abonner à #La Lettre