PRIX LITTERAIRES

Le Tunisien Shukri Mabkhout remporte le prix international de la fiction arabe

Shukri Mabkhout - Photo KHERIDINE MABROUK

Le Tunisien Shukri Mabkhout remporte le prix international de la fiction arabe

Soutenue par la Fondation du Booker Prize britannique, cette récompense qui promeut la littérature arabe contemporaine a été remise le 6 mai en ouverture de la Foire du livre d’Abou Dhabi.

Par Claude Combet,
Créé le 07.05.2015 à 18h23,
Mis à jour le 07.05.2015 à 20h00

L’écrivain tunisien Shukri Mabkhout, 53 ans, remporte le 8e Prix international de la fiction arabe (Ipaf ou International Prize for Arab Fiction) avec son premier roman The Italian (L’Italien), publié par Dan Tanweer. Le prix a été proclamé le 6 mai en avant-première de la Foire d’Abou Dhabi, qui se déroule du 7 au 13 mai.

Organisé avec le soutien de la Fondation du Booker Prize britannique, qui assure notamment la traduction du livre en anglais, et la Tourism & Culture Authority d’Abu Dhabi, le prix vise à encourager la production littéraire arabe. Il est doté de 50 000 dollars (44 400 €) par les Emirats arabes unis.

C’est le Printemps arabe qui a poussé Shukri Mabkhout, président de l’Université de Manouba, qui n’avait écrit jusque là que des essais de critique littéraire, à se lancer dans la fiction. L’Italien raconte l’histoire de l’élégant Abdel Nasser, sur fond de printemps arabe à Tunis, que l’auteur met en regard avec la fin troublée du gouvernement Bourguiba et la transition avec celui de Ben Ali, à la fin des années 1980.

Le livre de Shukri Mabkhout a été choisi parmi 180 titres publiés dans 15 pays. Il est arrivé devant A Suspended Life, du Palestinien Atef Abu Saif (Al-Ahlia), Floor 99, du Libanais Jana ElHassan (Difaf Publications), Diamonds and Women, de la Syrienne Lina Hawyan Elhassan (Dar al-Adab), Willow Alley, du Marocain Ahmed el-Madini (Al-Markez al-Thaqafi al-Arabi) et The Longing of the Dervish, du Soudanais Hammou Ziada (Dar al-Ain), les cinq autres romans finalistes, dont les auteurs recevront chacun 10 000 dollars (8 900 €).

Shukri Mabkhout succède à l’Iraquien Ahmed Saadawi, lauréat 2014, dont Frankenstein in Bagdad paraîtra en 2016 chez Oneworld (Royaume-Uni) et Penguin Books (Etats-Unis) ; au Kowétien Saud Alsanousi, lauréat 2013 avec The Bamboo Stalk, paru en avril chez Bloomsbury Qatar Foundation Publishing ; et au Libanais Rabee Jaber (The Druze of Belgrade), lauréat 2012. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités