disparition

L'écrivain américain Robert Goolrick est mort

Joël Saget AFP

L'écrivain américain Robert Goolrick est mort

L'auteur de La Chute des princes (Anne Carrière) Prix Fitzgerald 2015, très affaibli par le Covid-19, est mort le 29 avril dernier à 73 ans .

Par Adriano Tiniscopa,
Créé le 04.05.2022 à 18h58

Affecté par le Covid-19, le romancier Robert Goolrick est mort à l'âge de 73 ans à Lynchburg (Virginie) après des mois d'hospitalisation. Le publicitaire et écrivain a notamment reçu le Prix Virgin Megastore en 2012 pour Arrive un vagabond (Anne Carrière, 2012), le Grand Prix des lectrices de ELLE (catégorie roman) en 2013 et le Prix Fitzgerald en 2015 pour La Chute des princes (Anne Carrière, 2014).

Né en 1948 à Lexington en Virginie, d'un père universitaire et d'une mère au foyer, Robert Goolrick arrive très jeune à la tête d'une agence publicitaire. Mais il ne débute sa carrière littéraire que tardivement. La cinquantaine passée, son premier roman Une Femme simple et honnête (Anne Carrière, 2009) connaît un grand succès outre-Atlantique et se vend à plus d'un million d'exemplaires. Il gagne aussi une reconnaissance dans l'Hexagone. Il y rencontre notamment celui qui le publiera, Stephen Carrière qu'il qualifiait de « père véritable ».

« La ligne autofictionnelle de son œuvre a trouvé en France une résonance plus forte que dans son propre pays », explique sa traductrice Marie de Prémonville dans le Monde. Dans La Chute des princes, Prix Fitzgerald en 2015, l’écrivain américain raconte sa première vie de jeune golden boy dans les années 1980, terminée en crash spectaculaire. Son livre Ainsi passe la gloire du monde (A. Carrière, 2019) clôt son cycle autofictionnel débuté avec Féroces (A. Carrière, 2010) et poursuivi par La Chute des princes (A. Carrière, 2014).

Les dernières
actualités