Disparition

Alain Noël, ancien directeur des Presses de la Renaissance, est mort mardi 23 avril à l’âge de 68 ans, a-t-on appris aujourd'hui. Il avait débuté comme typographe alors qu’il était adolescent, avant de s’orienter dans la publicité et le marketing. Ce rockeur « chrétien » tel qu’il se définissait se produisait sur scène dans une vie parallèle avec son groupe Alain Nol.

Chrétien, il le fut jusqu’au bout. Il avait étudié la théologie et faisait de nombreuses « retraites », et il avait également cofondé les Apôtres de la paix.

Son arrivée dans l’édition date de 30 ans,  au sein de Tequi. Il devint directeur littéraire chez l’éditeur catholique avant de continuer chez Droguet-Ardant, Bayard et enfin les Presses de la renaissance. C’est Pierre Dutilleul, président d’Havas édition, qui voulait une maison consacrée à la spiritualité au sein des Presses de la cité.

Auteur et fervent catholique

Il dirigea les Presses de la Renaissance durant une dizaine d’années, avant sa retraite en 2008.  Même s’il y est toujours éditeur, il a choisi une retraite monastique, à l’ombre d’une église médiévale. Il fonda, avec son épouse la Fraternité Sainte-Croix, « renouant ainsi avec une antique tradition de l’Eglise ». Il en profita aussi pour créer un site internet, Le Monastère invisible.

Alain Noël a également été auteur. Chez Mame, il a publié en avril 2018 L’ADN du chrétien : l’Esprit Saint au secours de nos vies et en janvier dernier Demandez et vous obtiendrez : la méthode simple pour commencer à prier. La plupart de ses autres livres sont épuisés, notamment ceux édités aux Presses de la Renaissance. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités