Juridique

Légicom-Légipresse chez Dalloz

La librairie Dalloz, rue Soufflot à Paris dans le 5e arrondis-sement. - Photo OLIVIER DION

Légicom-Légipresse chez Dalloz

Par Hervé Hugueny,
Créé le 18.01.2019 à 00h00,
Mis à jour le 17.01.2019 à 20h40

Au tribunal de commerce de Paris, Dalloz a repris le pôle juridique de Victoires SA composé des revues Légicom et Légipresse, et des ouvrages publiés sous ces deux marques (droit de la presse et de la communication). MCM Presse a repris le pôle collectivités locales, dont le titre phare est le Journal des communes. « J'ai cédé les derniers actifs de Victoires SA et mis la société en liquidation », explique Charles-Henry Dubail, P-DG du groupe de presse et d'édition qu'il avait créé en 1987. En redressement judiciaire depuis 2017, la société employait une quarantaine de personnes et réalisait près de 4 millions d'euros de chiffre d'affaires au début des années 2010. La diffusion-distribution du pôle juridique, assurée jusqu'alors par Humensis et UD, passera chez UP Diffusion et Hachette Livre.

« J'avais cédé l'essentiel de la branche édition, spécialisée dans les ouvrages pratique sur l'expression et la langue françaises, en 2016 à Edisens, qui a poursuivi le développement de ce segment », rappelle Charles-Henry Dubail. « Victoires SA réalisait environ 20 % de son chiffre d'affaires dans l'édition qui résistait mieux que la presse, dont la relance nécessitait des investissements trop élevés », ajoute-t-il. Le département presse professionnelle de l'environnement avait été vendu en 2017 au groupe Cayola.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités