GRAND PRIX DES BIBLIOTHÈQUES 2023

[Les bibliothécaires de l'année 2023] Élisabeth Arquier Chauvin, l’écolo (1/5)

Elisabeth Arquier Chauvin, responsable de la médiathèque de Venelles. - Photo NanaCamPhotos

[Les bibliothécaires de l'année 2023] Élisabeth Arquier Chauvin, l’écolo (1/5)

Ils incarnent la diversité et le dynamisme du métier de bibliothécaire. La rédaction de Livres Hebdo a sélectionné cinq professionnels pour lesquels les lecteurs sont invités à voter, jusqu’au 29 septembre, dans le cadre du Grand Prix Livres Hebdo des Bibliothèques 2023. Premier portrait de la semaine : Élisabeth Arquier Chauvin, directrice de la Médiathèque municipale de Venelles (Bouches-du-Rhône).

Par Fanny Guyomard,
Créé le 10.09.2023 à 18h00 ,
Mis à jour le 14.09.2023 à 16h38

Elle aime le « nature writing ». Des auteurs américains comme Pete Fromm (l’auteur d’Indian Creek) ou Ron Rash : Élisabeth Arquier Chauvin est une écolo.

Pour sa médiathèque de Venelles (Bouches-du-Rhöne) qu’elle a inaugurée en mars dans la métropole d’Aix-Marseille, la Provençale de 53 ans, s'habille en fripes, chine meubles et objets en brocante et ressourcerie. « J’aime les objets de seconde main, qui ont une âme, du vécu », raconte l’adepte de travaux d’aiguille. Si elle avait fait un autre métier, cette diplômée de lettres modernes aurait été libraire, ou ébéniste. Des cours sur le développement durable qu’elle donne, elle a recueilli l’idée d’un atelier de détricotage, qui permet de réutiliser la laine des vêtements.

Prof pour bibliothèques vertes

Car Élisabeth Arquier est également prof, aux côtés de Sophie Bobet, son homologue à la médiathèque parisienne de la Canopée. Ensemble, elles partagent et recueillent les bonnes idées pour des bibliothèques vertes, auprès des étudiants et professionnels de l’Enssib, de l’Inet et des CNFPT de Marseille, de Strasbourg, de Saint-Brieuc ou de Bordeaux. Elles élaborent aussi un outil de diagnostic de développement durable dans la conception des bâtiments, qui sera mis à disposition en open source.

Bref, de gros chantiers à venir, pour celle qui est entrée dans le métier en 1992, dans la bibliothèque de Peynier puis de Jouques, petites communes des Bouches-du-Rhône. « En trente ans, l’enthousiasme n’est jamais retombé ! Donner du loisir, du temps, de l’attention aux gens, transmettre et échanger, dans une société qui court après la productivité… C’est un métier que j’adore, l’un des plus beaux qu’on puisse faire », s’emeut-elle. Florissante.

Les bibliothécaires de l'année 2023

Les dernières
actualités