Les dossiers de la Stasi sur Günter Grass publiés | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec vt, le 30.12.2009

Les dossiers de la Stasi sur Günter Grass publiés

Couverture du livre audio et archives de la Stasi

L'éditeur allemand Christoph Links Verlag éditera en mars un ouvrage regroupant les observations de la police secrète de RDA espionnant le Prix Nobel de littérature.

L'éditeur berlinois Christoph Links Verlag publiera en mars Günter Grass im Visier : Die Stasi-Akter (ndt : Günter Grass en ligne de mire : les archives de la Stasi). Kai Schlüter a rédigé ce document après avoir consulté plus 2 200 documents dans les archives de la Stasi, l'ancienne police secrète est-allemande. Selon l'éditeur, parmi ces documents, il y avait les rapports des informateurs non officiels, autrement dit les collaborateurs de la police.

Grass, nommé « Bolzen » par la Stasi, était espionné, sans le savoir, à chacun de ses séjours en RDA. Il était suivi partout. La police secrète s'est intéressée à lui dès la sortie du Tambour en 1959. Après sa lettre ouverte contre la construction du Mur de Berlin, dont on célèbre cette année les 20 ans de la chute, la Stasi a consigné tous ses faits et gestes. Tandis qu'il défendait avec virulence ses collègues, comme Uwe Johnson, ses livres étaient interdits dans le pays communiste. « Le document reflète une partie importante de l'Histoire allemande en révélant les méthodes souvent cachées des échanges littéraires l'Est et l'Ouest » précise l'éditeur dans sa présentation.

Les archives de la Stasi, en voie de numérisation, ont été ouvertes dès 1990. Au total on estime que cela représente plus de 110 kilomètres de documents alignés et 39 millions de fiches cartonnées. Près de 3 millions de personnes ont demandé à les consulter depuis 1991.

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre