Les enchères autour de Borders rapportent 15,8 millions de $

Les enchères autour de Borders rapportent 15,8 millions de $

Magasin Borders

Les enchères autour de Borders rapportent 15,8 millions de $

Barnes & Noble aurait acquis la propriété intellectuelle du défunt groupe, y compris les noms de domaines.

Par Vincy Thomas,
avec vt, avec publishers weekly Créé le 15.04.2015 à 19h12

Selon les informations de notre confrère Publishers Weekly, lors d'une vente aux enchères organisée mercredi 14 septembre, Barnes & Noble, la plus grande chaîne de librairie américaine s'est emparée de la propriété intellectuelle de son défunt rival, Borders, qui a déposé son bilan cet été.

En compétition avec une dizaine de sociétés (de nombreux éditeurs et des sites internet de distribution), Barnes & Noble aurait déboursé 13,9 millions de $ pour obtenir les droits d'utilisation des noms de domaine, le site internet Borders.com et les marques déposées Borders, Waldenbooks et Brentano's.

Avec 3% de son chiffre d'affaires en ligne, Borders avait une part de marché très faible dans le secteur des ventes en ligne. Grâce à cette acquisition, B&N protège surtout son marché en excluant tout nouveau concurrent. Il n'y a aucune confirmation autour d'autres actifs de Borders que B&N souhaitait acheter comme les fichiers clients.

Barnes & Noble, selon les experts, devrait voir ses ventes progresser de 150 à 200 millions de $ grâce à la liquidation de Borders.

Books-A-Million sur les rangs pour reprendre les petites unités


Au total, la vente aux enchères a déjà rapporté 15,8 millions de $ aux créanciers de Borders. Pearson Australia Group a obtenu la propriété des marques commerciales en Australie et Nouvelle Zélande. Popular Holdings a obtenu les mêmes droits pour Singapour, Berjaya Books aura le droit d'utiliser le nom Borders en Malaysie. de même Al Maya International a payé pour exploiter la marque dans les pays du Golfe.

Les enchères doivent encore être validées par le Tribunal chargé de la liquidation de Borders, le 20 septembre.

D'autres enchères ont eu lieu. Celle du 31 août concernant les petits magasins et ceux des aéroports a été repousée au 8 septembre. Books-A-Million était sur les rangs. Une autre était prévue le 13 septembre pour les megastores. Pour l'instant, rien n'a été communiqué autour du résultat de ces ventes.

Presque toutes les librairies de Borders sont désormais fermées. En début de semaine, 8 000 livres provenant des stocks du groupe ont été donnés aux écoles publiques de Chicago.

15.04 2015

Les dernières
actualités