Les librairies suisses Payot sont à vendre

Les librairies suisses Payot sont à vendre

Librairie Payot à Lausanne

Les librairies suisses Payot sont à vendre

Désireuse de quitter le giron de Lagardère Services, la première chaine de librairies en Suisse romande a engagé un processus de cession avec l'accord de sa maison mère.

Par Clarisse Normand,
avec cn Créé le 15.04.2015 à 19h12

A cinq jours de la votation sur le prix unique du livre, dimanche 11 mars dans toute la Suisse, le quotidien 24 Heures a révélé que Payot, le premier groupe de librairies suisses, avec 13 points de vente, filiale de Lagardère Services, était à vendre.

« Nous avons proposé à notre maison mère de lancer un processus de cession et de recherche de nouveaux actionnaires. L'objectif est de donner à Payot les moyens de son développement », a confirmé le directeur général de Payot, Pascal Vandenberghe, sur les ondes de la station de radio RTS. Invoquant la réorientation stratégique de Lagardère Services sur le « travel retail » (distribution dans les lieux de transport), il indique vouloir trouver un actionnaire pour le long terme, qui soit un entrepeneur et non pas un financier ou un fonds d'investissement, qui connaisse bien le métier de libraire et ses caractéristiques économiques... et qui, de préférence, soit de nationalité suisse.

Lagardère Services ne s'oppose pas à la démarche, a assuré de son côté sur RTS Jean-Marie Lebec, administrateur délégué du groupe et président de Payot Naville Distribution.

Le groupe Payot, qui a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires net de 80 millions de francs suisses (67 millions d'euros) serait valorisé autour de 25 millions de francs suisses (21 millions d'euros).
15.04 2015

Auteurs cités

Les dernières
actualités