Les objets personnels de Gérard de Villiers mis aux enchères | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 19.04.2019 à 17h01 (mis à jour le 19.04.2019 à 18h00) Vente

Les objets personnels de Gérard de Villiers mis aux enchères

Le bureau de Gérard de Villiers - Photo MAISON CORNETTE DE SAINT-CYR

La maison Cornette de Saint-Cyr va mettre en vente des dizaines de tapuscrits du prolifique auteur des SAS, ainsi que sa bibliothèque et son bureau.

La maison Cornette de Saint-Cyr, située dans le 8e arrondissement à Paris, organisera le lundi 13 mai une vente des objets personnels de Gérard de Villiers (1929-2013), auteur des 200 romans d’espionnage SAS (Son altesse sérénissime, 1965-2013, éditions Plon puis Gérard de Villiers). Les enchères seront précédées d’une exposition qui se tiendra du vendredi 10 mai, au lundi 13 mai.
 
Environ 180 tapuscrits originaux, annotés et corrigés, seront proposés aux éventuels acquéreurs, ainsi que les ouvrages de la bibliothèque personnelle de l’auteur et plusieurs objets lui ayant appartenu : son fauteuil, sa machine à écrire, sa sacoche ou encore son bureau, dont la valeur est estimée entre 800 et 1000 euros.
 
Avec plus de 100 millions de livres vendus, Gérard de Villiers est l’un des auteurs français les plus vendus de l’histoire. Sa saga SAS, hybride entre récit d’espionnage, érotisme et géopolitique, a atteint les 200 tomes avant son décès, le 31 octobre 2013. Malgré ce succès, le prolifique auteur est mort ruiné et endetté. Son train de vie fastueux et son laxisme fiscal ont contribué à sa banqueroute. En conséquence, son exécuteur testamentaire, Me Eric Morain, avait décidé d’organiser une vente aux enchères autour de la série SAS.
close

S’abonner à #La Lettre