Jeunesse/France 21 août Stéphane Servant

Une bande de filles comme les autres, un lycée comme les autres et puis un beau jour un incident  étrange... A la piscine, Alexia manque à l'appel. Elle n'a pas d'amies, mais Louise, bonne fille, part à sa recherche et la trouve prostrée dans le vestiaire. Hébétée, enroulée dans une grande serviette rouge, Alexia bredouille qu'il lui est impossible d'aller à la piscine. Pour la rassurer, Louise lui promet de parler au prof. Mais quelqu'un tire sur la grande serviette rouge. Moment de sidération. Tous regardent bouche bée le corps d'Alexia. Torse, épaules, cuisses sont tapissés de poils noirs et ras, un pelage de bête. Seuls se font entendre les gémissements d'animal blessé d'Alexia. Puis, à coups de photo et d'insultes, les réseaux sociaux font leur sale boulot de souilleurs de vies. Du jour au lendemain, Louise voit, elle aussi, son dos se couvrir de poils, ses canines s'allonger et ses sens s'aiguiser. Sur tout le territoire, de très nombreuses jeunes filles sont atteintes de la même mutation génétique. Face à la prolifération des cas, le gouvernement prend des mesures d'urgence stigmatisantes et répressives. Aiguisé dans sa tâche par un parti politique extrémiste, la Ligue de la lumière, qui veut parquer les Obscures. Mais celles qui se nomment entre elles « les Félines » résisteront. La désobéissance est parfois un devoir.
La nature politique de cette fable ne fait aucun doute. A preuve, l'onomastique. Un ministre du gouvernement s'appelle en effet Savini, ça vous rappelle quelque chose ?

Stéphane Servant
Félines
Rouergue
Tirage: NC
Prix: 15,90 euros ; 464 p.
ISBN: 9782812618291

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités