Les salariés d’Humensis contestent un projet d'accord sur le temps de travail | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 27.02.2018 à 19h38 (mis à jour le 28.02.2018 à 08h26) Edition

Les salariés d’Humensis contestent un projet d'accord sur le temps de travail

OLIVIER DION

Le projet de la direction du groupe d'harmoniser les conditions de travail des ex-salariés des Puf et de Belin a suscité le rassemblement de plus de 80 d'entre eux mardi 27 février devant le siège du groupe à Paris (XIVe).

Quelque 80 salariés d'Humensis, qui réunit depuis 2016 Belin, les Presses universitaires de France (Puf), Le Pommier, les éditions de l’Observatoire et les revues Pour la science et Cerveau & Psycho se sont rassemblés dans la matinée du mardi 27 février devant le siège du groupe, boulevard du Montparnasse à Paris (XIVe) pour rejeter un projet d'accord sur l'aménagement du temps de travail.

Désacc Lire la suite (2 790 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre